Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Chroniques de l'EuroMaïdan

S'abonner
Il y a un an jour pour jour, le 21 novembre 2013, des actions de protestation ont éclaté au centre de Kiev en réponse à la décision des autorités de suspendre la préparation de la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, ces événements sont connus comme "EuroMaïdan".

Il y a un an jour pour jour, le 21 novembre 2013, des actions de protestation ont éclaté au  centre de Kiev en réponse à la décision des autorités de suspendre la préparation de la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, ces événements sont connus comme "EuroMaïdan".

© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosIl y a un an jour pour jour, le 21 novembre 2013, des actions de protestation ont éclaté au centre de Kiev en réponse à la décision des autorités de suspendre la préparation de la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, ces événements sont connus comme "EuroMaïdan".

Tout de suite après cette décision du gouvernement, les réseaux sociaux ont publié des appels à descendre dans la rue pour protester. Le soir, deux milliers de personnes se sont rassemblées au centre de la capitale, un village de tentes a été mis en place sur le Maïdan Nezalejnosti (place de l'Indépendance).
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
1/23
Il y a un an jour pour jour, le 21 novembre 2013, des actions de protestation ont éclaté au centre de Kiev en réponse à la décision des autorités de suspendre la préparation de la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, ces événements sont connus comme "EuroMaïdan".

Tout de suite après cette décision du gouvernement, les réseaux sociaux ont publié des appels à descendre dans la rue pour protester. Le soir, deux milliers de personnes se sont rassemblées au centre de la capitale, un village de tentes a été mis en place sur le Maïdan Nezalejnosti (place de l'Indépendance).
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosAu départ, les actions étaient pacifiques.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
2/23
Au départ, les actions étaient pacifiques.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLa situation a changé le 24 novembre, quand le nombre de manifestants sur la place de l'Europe à Kiev a augmenté en flèche, selon des évaluations, atteignant 30.000 à 100.000 personnes.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
3/23
La situation a changé le 24 novembre, quand le nombre de manifestants sur la place de l'Europe à Kiev a augmenté en flèche, selon des évaluations, atteignant 30.000 à 100.000 personnes.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes tentes ont été plantées sur la place de l'Europe. La colonne de protestataires s'est dirigée vers le siège du gouvernement ukrainien, dont l'entrée était barrée par des combattants de l'unité spéciale de police Berkout. Les manifestants ont jeté des fumigènes sur la police qui a répliqué par l'usage de gaz lacrymogènes.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
4/23
Des tentes ont été plantées sur la place de l'Europe. La colonne de protestataires s'est dirigée vers le siège du gouvernement ukrainien, dont l'entrée était barrée par des combattants de l'unité spéciale de police Berkout. Les manifestants ont jeté des fumigènes sur la police qui a répliqué par l'usage de gaz lacrymogènes.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDans la nuit au 30 novembre, les Berkout ont dispersé les protestataires au centre de Kiev. Sur la photo: Cérémonie de deuil sur le Maïdan Nezalejnosti en hommage des personnes ayant perdu la vie durant l'action de protestation
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
5/23
Dans la nuit au 30 novembre, les Berkout ont dispersé les protestataires au centre de Kiev. Sur la photo: Cérémonie de deuil sur le Maïdan Nezalejnosti en hommage des personnes ayant perdu la vie durant l'action de protestation
© Sputnik . Alexei Kudenko / Aller dans la banque de photosSelon les médecins, 35 personnes ont été blessées. L'Occident a condamné l'usage de force disproportionné de la police.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
6/23
Selon les médecins, 35 personnes ont été blessées. L'Occident a condamné l'usage de force disproportionné de la police.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosSuite à la dispersion de l'EuroMaïdan, les protestataires ont réclamé la démission du gouvernement et du président du pays.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
7/23
Suite à la dispersion de l'EuroMaïdan, les protestataires ont réclamé la démission du gouvernement et du président du pays.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe 16 janvier, la Rada suprême (parlement) de l'Ukraine a adopté plusieurs lois durcissant les peines pour participation à des actions de masse. L'adoption de ces lois a provoqué des troubles massifs.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
8/23
Le 16 janvier, la Rada suprême (parlement) de l'Ukraine a adopté plusieurs lois durcissant les peines pour participation à des actions de masse. L'adoption de ces lois a provoqué des troubles massifs.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe 19 janvier, des heurts se sont produits au centre de la capitale ukrainienne entre des opposants radicaux et la police.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
9/23
Le 19 janvier, des heurts se sont produits au centre de la capitale ukrainienne entre des opposants radicaux et la police.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe 1er décembre, les radicaux ont occupé le siège du Conseil municipal de Kiev et la Maison des syndicats, cherchant à prendre à l'assaut le bâtiment de l'administration présidentielle. Une division s'est opérée dans le camp des protestataires entre les radicaux et les "modérés".
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
10/23
Le 1er décembre, les radicaux ont occupé le siège du Conseil municipal de Kiev et la Maison des syndicats, cherchant à prendre à l'assaut le bâtiment de l'administration présidentielle. Une division s'est opérée dans le camp des protestataires entre les radicaux et les "modérés".
© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosLes opposants ont occupé des administrations régionales dans l'ouest de l'Ukraine. Des tentatives similaires ont été signalées dans le centre et le sud du pays.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
11/23
Les opposants ont occupé des administrations régionales dans l'ouest de l'Ukraine. Des tentatives similaires ont été signalées dans le centre et le sud du pays.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe 22 janvier apparaissaient des informations annonçant les premières victimes parmi les opposants, suite à l'usage d'armes à feu.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
12/23
Le 22 janvier apparaissaient des informations annonçant les premières victimes parmi les opposants, suite à l'usage d'armes à feu.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes troubles massifs ont repris à Kiev le 18 février. Une foule en colère a cherché à s'approcher de la Rada, les radicaux ont fait irruption dans des maisons au centre de la capitale, brûlant des pneus et jetant des pierres et des cocktails Molotov contre les policiers.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
13/23
Des troubles massifs ont repris à Kiev le 18 février. Une foule en colère a cherché à s'approcher de la Rada, les radicaux ont fait irruption dans des maisons au centre de la capitale, brûlant des pneus et jetant des pierres et des cocktails Molotov contre les policiers.
© Sputnik . Andrei SteninSelon le ministère de l'Intérieur, ces désordres ont coûté la vie à au moins 80 personnes. Près de 800 personnes ont été blessées.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
14/23
Selon le ministère de l'Intérieur, ces désordres ont coûté la vie à au moins 80 personnes. Près de 800 personnes ont été blessées.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe 21 février, les autorités et l'opposition ont signé, sous la médiation de l'Union européenne, un accord de sortie de crise.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
15/23
Le 21 février, les autorités et l'opposition ont signé, sous la médiation de l'Union européenne, un accord de sortie de crise.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe pouvoir et l'opposition se sont engagés à éviter l'usage de la force.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
16/23
Le pouvoir et l'opposition se sont engagés à éviter l'usage de la force.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe 22 février 2014, un coup d'Etat s'est produit en Ukraine. En violation des ententes enregistrées, la Rada a remplacé sa propre direction et celle du ministère de l'Intérieur, et destitué le chef de l'Etat Viktor Ianoukovitch, qui a dû quitter le pays de crainte pour sa vie.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
17/23
Le 22 février 2014, un coup d'Etat s'est produit en Ukraine. En violation des ententes enregistrées, la Rada a remplacé sa propre direction et celle du ministère de l'Intérieur, et destitué le chef de l'Etat Viktor Ianoukovitch, qui a dû quitter le pays de crainte pour sa vie.
© Sputnik . Evgeny Kotenko / Aller dans la banque de photosLes habitants de la cité de toile sur la place de l'Indépendance à Kiev
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
18/23
Les habitants de la cité de toile sur la place de l'Indépendance à Kiev
© Sputnik . Maxim Blinov / Aller dans la banque de photosPartie de la cité de toile qui a demeuré sur le Maïdan après les manifestations de pro-Européens à Kiev
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
19/23
Partie de la cité de toile qui a demeuré sur le Maïdan après les manifestations de pro-Européens à Kiev
© Sputnik . Evgeny Kotenko / Aller dans la banque de photosLes manifestants brûlent des pneus sur la place de l'Indépendance à Kiev. 7 août 2014.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
20/23
Les manifestants brûlent des pneus sur la place de l'Indépendance à Kiev. 7 août 2014.
© Sputnik . Alexander Maximenko / Aller dans la banque de photosLe maire de Kiev Vitali Klistchko a personnellement conduit la lutte contre les barricades.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
21/23
Le maire de Kiev Vitali Klistchko a personnellement conduit la lutte contre les barricades.
© Sputnik . Evgeny Kotenko / Aller dans la banque de photosDes écolières sur le Maïdan à Kiev
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
22/23
Des écolières sur le Maïdan à Kiev
© Sputnik . Vitaly Belousov / Aller dans la banque de photosEn vertu du décret d'un président ukrainien Piotr Porochenko, le 21 novembre, date de début des actions de protestation sur le Maïdan, est célébré en Ukraine comme Jour de la dignité et de la liberté.
Chroniques de l'EuroMaïdan - Sputnik France
23/23
En vertu du décret d'un président ukrainien Piotr Porochenko, le 21 novembre, date de début des actions de protestation sur le Maïdan, est célébré en Ukraine comme Jour de la dignité et de la liberté.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала