Marché pétrolier: Moscou et Riyad hostiles à toute influence artificielle

La Russie et l'Arabie saoudite s'opposent à toute tentative d'influer de façon artificielle sur le marché du pétrole, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l'issue de négociations avec son homologue saoudien, le prince Saoud Al-Fayçal, en visite à Moscou.

La Russie et l'Arabie saoudite s'opposent à toute tentative d'influer de façon artificielle sur le marché du pétrole, a indiqué vendredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l'issue de négociations avec son homologue saoudien, le prince Saoud Al-Fayçal, en visite à Moscou.

"Quant à la situation sur le marché du pétrole, nous estimons, tout comme l'Arabie saoudite, que les prix doivent être établis par le marché, le rôle déterminant revenant à la demande et à l'offre. Nous et nos partenaires saoudiens nous opposons à toute influence liée à des desseins politiques sur le marché", a déclaré le ministre devant les journalistes.

"Nous avons également échangé sur la situation dans le secteur de l'énergie, et convenu de poursuivre notre coopération énergétique et sur les questions relatives à l'état des marchés pétroliers", a-t-il ajouté.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала