Ukraine: l'Onu passe sous silence les problèmes des russophones (Moscou)

© Sputnik . Maxim Blinov / Aller dans la banque de photosMinistère russe des Affaires étrangères
Ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Le rapport publié jeudi par le Haut-Commissariat de l'Onu aux droits de l'homme (HCDH) passe sous silence les graves problèmes de la population russophone d'Ukraine, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué mis en ligne sur son site.

Le rapport publié jeudi par le Haut-Commissariat de l'Onu aux droits de l'homme (HCDH) passe sous silence les graves problèmes de la population russophone d'Ukraine, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué mis en ligne sur son site.

"Les graves problèmes de la population russophone de l'Ukraine sont de nouveau ignorés. Le document ne souffle pas mot de la réduction du composant russe dans l'enseignement, de l'interdiction de certains ouvrages méthodologiques pour enseignants, des nombreuses menaces proférées contre les prêtres et de l'occupation d'églises appartenant à l'Eglise orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Moscou", lit-on dans le communiqué.

Il n'en reste pas moins que sous la pression des faits, la Mission d'observation du HCDH a tenté de paraître objective et de pointer les cas les plus flagrants de violation des droits de l'homme par l'armée et les autorités ukrainiennes, souligne le ministère.

"Il s'agit en premier lieu d'enlèvements massifs de personnes, d'arrestations, de violences sexuelles, de tortures et de meurtres", indique le communiqué de la diplomatie russe.

"Nous prenons acte de l'information faisant état de l'ouverture de procédures pénales contre les prétendus «détachements de volontaires». Nous espérons que la Mission d'observation suivra attentivement le déroulement de l'enquête. Les coupables ne doivent pas rester impunis", souligne le ministère russe des Affaires étrangères.

Le 20 novembre, la Mission d'observation du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a publié son septième rapport relatif à l'Ukraine.

Selon le Centre d'actualités de l'Onu, ce document couvre la période du 17 septembre au 31 octobre.

"La protection des personnes qui vivent dans les zones de conflit doit être la première priorité. Une solution pacifique doit être trouvée pour mettre fin aux combats et à la violence, afin de sauver des vies et pour empêcher davantage de souffrances pour les gens qui vivent dans les régions orientales [de l'Ukraine]", stipule le rapport du HCDH.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала