Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La science russe développe son vecteur oriental

© Photo : RIA NovostiLa science russe développe son vecteur oriental
La science russe développe son vecteur oriental - Sputnik France
S'abonner
La Russie se tourne vers l'Est non seulement dans le secteur économique, mais aussi en matière de la coopération scientifique.

Dans le domaine de développement de la science, « ce vecteur a une direction précise » a déclaré à La Voix de la Russie le président de l’Académie russe des sciences Vladimir Fortov en énumérant les principaux « acteurs » dans ce domaine.

« Il s’agit de la coopération avec la Chine, la Corée du Sud, et dans une moindre mesure, avec le Japon. Certains chercheurs sont invités dans ces pays, et il y a des projets de collaboration avec des sociétés concrètes, comme Samsung, notamment en matière de la purification des gaz émis dans l’atmosphère, car la situation écologique est compliquée dans ces pays… », a-t-il indiqué.

Les experts russes vont collaborer avec les pays asiatiques dans des domaines différents - de l’espace à l’agriculture, explique le vice-président de l’Académie des sciences de Russie et directeur de l'Institut de la recherche spatiale Lev Zeleny.

« Une réunion avec le président de l'Académie des sciences du Vietnam est prévue. Toutes les lignes possibles de coopération, y compris l'agriculture et la médecine seront discutées. Nous voulons proposer notamment des projets de recherches dans le domaine de la physique de l'ionosphère ».

Deux secteurs de recherche scientifique sont mis en avant en Russie : l’espace et l’énergie. Le programme fédéral spatial pour les années 2016-2025 est actuellement élaboré par Roskosmos, l’agence spatiale russe. Dans ce document, selon Lev Zeleny, le programme ExoMars est également évoqué, avec des lancements d’appareils spatiaux prévus dans les années 2016-2017 et 2018-2020. L’exploration de la Lune va également devenir une composante importante, probablement, en collaboration avec l’Agence spatiale européenne.

« Nous avons élaboré une multitude de projets intéressants sur la Lune, qu’ils soient physiques, scientifiques ou même philosophiques », poursuit Lev Zeleny. « Nous envisageons notamment de nous pencher sur les zones où est conservée la substance apportée sur la Lune par les comètes, et dans laquelle des éléments organiques pourraient être présents. Cela veut dire que nous pourrons bientôt expliquer comment la vie s’est créée sur le Système solaire ».

Les défis des experts de l’énergie ne sont pas moins ambitieux. La stratégie énergétique de la Russie jusqu'en 2035 était concentrée sur le passage du développement économique, basé sur la mise en valeur des ressources minières, vers une économie axée sur les ressources et l’innovation. L'accent est mis sur le complexe pétrolier, qui possède une série d’avantages économiques : une base de ressources très importante, une infrastructure moderne, un personnel hautement qualifié et surtout, un retour sur investissements le plus rapide possible.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала