Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Otan invite ses membres à augmenter leurs dépenses militaires

S'abonner
Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a invité lundi les pays membres de l'Alliance à augmenter leurs dépenses militaires lors d'une réunion de l'Assemblée parlementaire de l'Otan à La Haye.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a invité lundi les pays membres de l'Alliance à augmenter leurs dépenses militaires lors d'une réunion de l'Assemblée parlementaire de l'Otan à La Haye.

"Il serait mieux de réduire nos dépenses militaires en temps de paix. Mais nous ne vivons pas en temps de paix. Il faut (...) augmenter les dépenses militaires", a déclaré M.Stoltenberg.

Le secrétaire général a rappelé que les pays membres de l'Alliance avaient décidé d'augmenter leurs dépenses militaires, les portant à 2% du PIB en dix ans. "J'espère que nous atteindrons cet objectif (...). Tous les alliés doivent verser leur part", a-t-il noté.

© SputnikOTAN: pays membres, forces armées, évolution
OTAN: pays membres, forces armées, évolution - Sputnik France
OTAN: pays membres, forces armées, évolution

Réunis le 5 septembre dernier à Newport, au pays de Galles, les dirigeants des pays membres de l'Otan ont adopté un plan de renforcement de la défense collective et se sont mis d'accord sur les modalités de création de la Force de réaction rapide destinée à être déployé avant tout le long de la frontière russe. Ils ont déclaré prendre cette décision en réponse à la politique russe à l'égard de l'Ukraine.

Le représentant de la Russie auprès de l'Otan Alexandre Grouchko a déclaré à l'époque que l'Alliance cherchait à justifier ses tentatives d'utiliser sa machine militaire contre la Russie. Selon lui, "cette rhétorique de propagande est avant tout destinée à justifier les décisions prises au Pays de Galles. La société de l'Europe occidentale commencera tôt ou tard à se poser des questions - sur les conséquences de ces ententes pour la sécurité européenne et sur l'utilité des dépenses à l'époque où l'Europe traverse une crise".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала