Le pape appelle une Europe "vieillie" à se ressaisir

Le pape François a déploré mardi une Europe "vieillie" et frappée de solitude lors de sa visite éclair au parlement européen à Strasbourg.

Le pape François a déploré mardi une Europe "vieillie" et frappée de solitude lors de sa visite éclair au parlement européen à Strasbourg.

"Un peu partout on a une impression générale de fatigue, de vieillissement, d'une Europe grand-mère qui ne serait plus fertile et vivante. Par conséquent, les grands idéaux qui ont inspiré l'Europe semblent avoir perdu de leur attrait au profit de la technique bureaucratique de ses institutions", a déclaré le pape devant les parlementaires européens.

"Une des maladies que je vois se répandre surtout aujourd'hui en Europe est la solitude. La solitude de ceux qui sont privés de liens. On la voit particulièrement chez les personnes âgées souvent abandonnées à leur sort comme chez les jeunes privés de point de référence et d'opportunité pour l'avenir. On la constate chez les nombreux pauvres qui peuplent nos villes. Cette solitude a été accentuée aussi par la crise économique dont les effets perdurent encore avec des conséquences dramatiques du point de vue social", a-t-il ajouté.

A la fin de son discours, le pape a exhorté les eurodéputés "à tout faire pour que l'Europe retrouve sa bonne âme".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала