Des blindés américains en Europe de l'Est en 2015

© Joseph A. Lambach, U.S. Marine Corps/ WikipediaM1A1 Abrams
M1A1 Abrams - Sputnik France
Les Etats-Unis comptent déployer près de 150 chars et véhicules blindés dans des pays membres de l'Otan, une partie stationnera en Europe de l'Est pour participer à des exercices, a déclaré mardi soir le commandant des forces américaines déployées en Europe, le général Ben Hodges, cité par les médias occidentaux

Les Etats-Unis comptent déployer près de 150 chars et véhicules blindés dans des pays membres de l'Otan, une partie stationnera en Europe de l'Est pour participer à des exercices, a déclaré mardi soir le commandant des forces américaines déployées en Europe, le général Ben Hodges, cité par les médias occidentaux.

"Les troupes viendront pour participer aux exercices, puis elles rentreront. L'équipement restera sur place", a indiqué le général.

"Je vais examiner différentes options, comme distribuer ces équipements par lots réduits, pour la taille d'une compagnie ou d'un bataillon, peut-être à travers les Pays baltes, la Pologne, la Roumanie ou la Bulgarie", a-t-il ajouté.

"Près d'une cinquantaine de véhicules blindés sont déjà en place et une centaine de chars Abrams M1 et de véhicules de combat Bradley seront «pré-positionnés» en Allemagne, et éventuellement dans d'autres endroits, quand les troupes américaines conduiront leurs exercices conjoints avec des soldats de leurs partenaires de l'Alliance atlantique", a précisé le responsable militaire.

Dans le contexte de la crise ukrainienne, l'Otan a adopté une série de mesures afin d'assurer la sécurité ses alliés en Europe. Ainsi, l'Alliance a intensifié ses patrouilles aériennes au-dessus des pays Baltes et dépêché des renforts en mers Baltique et Méditerranée. Des avions de reconnaissance de l'Alliance survolent régulièrement la Pologne et la Roumanie.

Auparavant, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou était persuadé qu'un élargissement irréfléchi et effréné de l'Otan était une erreur qui sapait la stabilité de l'Europe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала