Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Russie: tir réussi d'un missile intercontinental Boulava

© Photo Chantiers navals SevmachSous-marin nucléaire du projet 955 Boreï Alexandre Nevski
Sous-marin nucléaire du projet 955 Boreï Alexandre Nevski - Sputnik France
S'abonner
Le sous-marin nucléaire russe Alexandre Nevski a effectué vendredi avec succès un tir d'essai du missile intercontinental Boulava en mer de Barents vers le polygone de Koura, au Kamtchatka, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Le sous-marin nucléaire russe Alexandre Nevski a effectué vendredi avec succès un tir d'essai du missile intercontinental Boulava en mer de Barents vers le polygone de Koura, au Kamtchatka, a annoncé le ministère russe de la Défense.

"Le sous-marin nucléaire de la flotte du Nord, Alexandre Nevski, qui se trouve en mer de Barents, a effectué le 28 novembre un tir réussi d'un missile balistique intercontinental Boulava vers le polygone de Koura, au Kamtchatka", a indiqué le porte-parole du ministère Igor Konachenkov.

Le missile a été tiré par le sous-marin en immersion. Selon le ministère, les ogives du missile ont atteint le polygone de Koura.

Il s'agit du dernier tir de Boulava prévu pour 2014 et du premier tir d'un missile Boulava effectué par l'Alexandre Nevski depuis sa remise à la Marine.
L'échec d'un tir de Boulava survenu en septembre 2013 lors des tests du SNLE du projet 955 Boreï Alexandre Nevski a amené le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou à ordonner la tenue d'au moins cinq autres tirs d'essai.

Le missile R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) doit constituer l'arme principale des forces stratégiques navales russes. Le Boulava est un missile à trois étages à propergol solide destiné à équiper des sous-marins. D'une portée de 8.000 km, il peut intégrer dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes ayant chacune une trajectoire indépendante.

Les SNLE de 4e génération du projet 955 Boreï ont un déplacement de 14.700/24.000 tonnes et peuvent plonger à 450 mètres de profondeur. Leur vitesse est de 15 nœuds en surface et de 29 nœuds en plongée. Chaque SNLE du projet Boreï sera doté de 16 missiles balistiques intercontinentaux R-30 Boulava-30 à dix têtes à trajectoires indépendantes.

La Marine russe utilise actuellement deux SNLE de cette classe, le Iouri Dolgorouki et l'Alexandre Nevski. Le troisième sous-marin du projet Boreï, le Vladimir Monomakh, doit être remis à la Marine d'ici la fin de 2014.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала