La lutte contre la violence à l’égard des femmes. Aspect africain

La lutte contre la violence à l’égard des femmes. Aspect africain
La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est célébrée le 25 novembre.

La date a été choisie par l’Assemblée générale de l’ONU en 1999 en mémoire des trois sœurs Mirabal (Mirabal sisters), militantes massacrées sur odore du dictateur dominicain Rafael Trujillo en 1961. L’organisation internationale «Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes » a proclamé le 25 novembre 2014 « la Journée orange » et le début de la campagne mondiale «Oranger votre quartier». Elle a pour but d’attirer l’attention des habitants de chaque quartier des villes et des villages de tous les pays du monde sur la nécessité de protéger les femmes contre toute forme de violence. Les établissements publics seront ornés de rubans oranges. La campagne se déroulera jusqu’au 10 décembre lorsque sera marquée la Journée mondiale des droits de l’homme. Dr. Oumou Kouyate, chercheure en Anthropologie et Ethnologie à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Paris envisage dans une interview accordée par téléphone de Paris à notre observateur Igor Yazon l’aspect africain de la lutte pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала