Chronique des évadés du zoo de Moscou

© © Photo : La Voix de la Russie (archive)Chronique des évadés du zoo de Moscou
Chronique des évadés du zoo de Moscou - Sputnik France
Une rubrique consacrée aux épisodes curieux des 150 ans d’histoire du zoo de Moscou a été créée récemment sur le site officiel de l’établissement. La Voix de la Russie partage avec ses lecteurs les plus intéressants d’entre eux.

Il arrive un moment où nous perdons le contrôle de soi, commettant des actes impulsifs. Une histoire similaire est arrivée à l’un des habitants du zoo de Moscou dans les années 1920. L’éléphant Mavrik s’est mis en colère, a cassé la barrière et a quitté le territoire du zoo. Sur la place Koudrinskaïa, il a brisé la vitrine d’une boulangerie et a mangé toute la viennoiserie en vitrine. Une fois qu’il a repris ses esprits, l’employé du zoo a pu le faire revenir au zoo.

Une évasion mal préparée est forcément vouée à l’échec. Ce fut aussi le cas de l’évasion d’un léopard des neiges en 1929. Il a bien calculé son saut pour sortir de la volière, se cachant dans un immeuble à l’extérieur du zoo. Les jeunes biologistes du zoo, partis tout de suite à sa recherche, ont pu rattraper l’animal par la queue avant qu’il ne s’enfuie sur le toit du bâtiment.

La coopération des forces de l’ordre et des criminels peut également apporter des résultats surprenants. L’éryx qui s’est échappé du zoo de Moscou en 1934, a trouvé refuge sous les fenêtres du bureau du chef de la milice d’un des districts de Moscou. Par des journées de canicule, l’éryx lui rendait même visite en glissant par la fenêtre. C’est pourquoi le membre des forces de l’ordre avait toujours sur lui une arme chargée. En même temps le chef du bureau de la milice refusait catégoriquement de se faire aider par les employés du zoo craignant que le bois de chauffage stocké dans son bureau disparaisse. Les hivers étaient rudes à cette époque et le pays connaissait une période économiquement difficile.

La liberté c’est bien, mais être confronté au monde extérieur n’est pas au goût de tous les fugitifs du zoo de Moscou. En 1943 un bouquetin qui se trouvait en quarantaine, a pris la fuite. Une fois qu’il s’est retrouvé à l’extérieur du zoo, l’animal a décidé de visiter un salon de coiffure sur la Bolchaïa Grouzinskaïa, au centre de Moscou. Apparemment surpris par son reflet dans la vitrine du salon, le bouquetin l’a brisée, faisant très peur aux clients de l’établissement. Il a été arrêté par les employés du zoo.

S’évader en groupe

C’est toujours plus joyeux de s’enfuir à plusieurs. Dans les années 1960, plusieurs pingouins, ayant trouvé un trou dans la barrière de leur volière, ont décidé de faire une excursion dans Moscou. On les a retrouvés sur les marches d’une galerie marchande Krasnopresnenski, à deux kilomètres du zoo. Dans les années 1980, plusieurs chevaux ont formé un véritable troupeau pour s’enfuir. Les vétérinaires du zoo ont pu les rattraper au square devant le théâtre Bolchoï.

Certains habitants du zoo ont pris goût à la liberté et refusaient de rentrer. Ainsi, dans le milieu des années 1980, un gibbon s’est enfui, profitant du fait qu’un employé du zoo ait laissé ouverte la porte du local d’isolement où il se trouvait. L’animal s’est barricadé sur le toit d’une maison à proximité du zoo, et menaçait même de mordre les employés du zoo, refusant d’être ramené. La même chose s’est produite à la fin des années 1990 avec un jeune guépard. Cet animal a même tenté d’organiser la chasse à un poney du manège, qui rentrait avec son maître à l’écurie après une journée de travail. Le félin a été remarqué avant qu’il ne s’en prenne au pauvre poney.

Malheureusement certaines tentatives de s’évader ont viré au drame. Ce fut le cas des grues couronnées qui se sont envolées de leur cage dans les années 1980. Après avoir survolé un grand étang, les oiseaux se sont dispersés, et la plupart d’entre eux sont morts. Un seul oiseau, récupéré sur cet étang par les employés du zoo, a survécu. /N

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала