Syrie: les frappes aériennes contre l'EI restent sans effet (Assad)

Les frappes aériennes de la coalition dirigée par les Etats-Unis contre les positions du groupe Etat islamique n'ont pas donné de résultats réels, a déclaré le président syrien Bachar el-Assad dans une interview à l'hebdomadaire Paris Match.

Les frappes aériennes de la coalition dirigée par les Etats-Unis contre les positions du groupe Etat islamique n'ont pas donné de résultats réels, a déclaré le président syrien Bachar el-Assad dans une interview à l'hebdomadaire Paris Match.

"On ne peut pas mettre fin au terrorisme par des frappes aériennes. Des forces terrestres qui connaissent la géographie et agissent en même temps sont indispensables. C'est la raison pour laquelle il n'y a pas eu de résultats réels après deux mois des campagnes menées par la coalition", a indiqué Bachar el-Assad.

Selon lui, les troupes syriennes qui combattent les djihadistes sur le terrain "n'ont constaté aucun changement".

A la question de savoir s'il craignait de mourir comme Saddam Hussein ou Mouammar Kadhafi, le chef de l'Etat syrien a répondu: "Le capitaine ne pense pas à la mort, ni à la vie, il pense à sauver son navire. S'il fait naufrage, tout le monde mourra. Il faut donc mieux tout faire pour sauver son pays".

Depuis 2011, la Syrie est le théâtre d'affrontements entre les troupes gouvernementales et les forces d'opposition, dont des groupes d'extrémistes musulmans. L'un de ces groupes, l'Etat islamique (EI), est réputé comme l'une des formations djihadistes les plus cruelles. Depuis le 23 septembre dernier, les Etats-Unis et leurs alliés de la coalition effectuent des frappes contre les positions de l'EI en Syrie sans l'aval des autorités de ce pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала