Au moins 20 djihadistes australiens tués en Irak et en Syrie (officiel)

Au moins 20 Australiens combattant aux côtés de l'organisation terroriste Etat islamique (EI) ont trouvé la mort en Syrie et en Irak, a annoncé mardi le procureur général d'Australie George Brandis, cité par les médias internationaux.

Au moins 20 Australiens combattant aux côtés de l'organisation terroriste Etat islamique (EI) ont trouvé la mort en Syrie et en Irak, a annoncé mardi le procureur général d'Australie George Brandis, cité par les médias internationaux.

"Le gouvernement sait qu'au moins 20 Australiens ont trouvé la mort lors du conflit en Irak et en Syrie. Ce nombre s'est accru ces dernières semaines. Plusieurs Australiens ont trouvé la mort lors d'affrontements avec les troupes gouvernementales, notamment dans des combats près de Kobane", a indiqué le responsable.

Selon lui, les djihadistes se servent d'étrangers pour atteindre leurs objectifs.

"Ils s'en servent comme de la chair à canon, en qualité de kamikazes ou d'instruments de propagande", a ajouté le procureur général.

L'EI, appelé autrefois l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), sévissait au départ principalement en Syrie où il combattait les troupes gouvernementales. Par la suite, l'EI s'est soudainement activé en Irak en s'emparant d'importants territoires.

L'armée régulière irakienne, forte de 250.000 soldats et officiers et équipée d'armes modernes, s'est montrée impuissante face à l'offensive islamiste. Fin juillet, l'EI a proclamé un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle.

Depuis août, les Etats-Unis et leurs alliés de la coalition effectuent des frappes contre les positions des djihadistes de l'EI en Irak et depuis le 23 septembre, en Syrie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала