EI: mise en place tardive d'une coalition internationale (Bagdad)

Les Etats-Unis ont décidé trop tard de former une coalition de lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI), a déclaré à RIA Novosti dans la capitale iranienne le chef de la diplomatie irakienne Ibrahim al-Jaafari.

Les Etats-Unis ont décidé trop tard de former une coalition de lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI), a déclaré mardi à RIA Novosti dans la capitale iranienne le chef de la diplomatie irakienne Ibrahim al-Jaafari.

"L'EI constitue une menace tant pour les pays du Proche-Orient que pour le reste du monde, et l'ingérence des Etats-Unis et de ses alliés dans la lutte contre les extrémistes s'est avérée tardive", a estimé le ministre.

Dans le même temps, M.al-Jaafari a beaucoup apprécié les efforts humanitaires de Téhéran, venu au secours de l'Irak.

"Dès les premières heures, l'Iran a accordé à l'Irak un soutien financier, consultatif et informationnel", a-t-il rappelé.

Le ministre irakien est arrivé à Téhéran pour participer à la conférence internationale intitulée "Le monde contre la violence et l'extrémisme".

L'Irak vit toujours dans une situation d'instabilité, provoquée essentiellement par l'offensive d'envergure des djihadistes de l'Etat islamique. L'EI, appelé autrefois l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), sévissait au départ principalement en Syrie où il combattait les troupes gouvernementales, s'imposant comme l'une des organisations terroristes les plus cruelles. Plus tard, l'EI s'est soudainement activé en Irak, s'emparant d'importants territoires.

En juillet l'EI a proclamé un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Depuis le 8 août, l'aviation américaine effectue des frappes contre les positions des djihadistes en Irak, et dès le 23 septembre, en Syrie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала