Merkel réélue: "elle nous mène à la catastrophe" (internautes allemands)

Une nouvelle réélection d'Angela Merkel à la tête de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) a déclenché une vive discussion parmi les utilisateurs allemands du réseau Internet, beaucoup étant mécontents de cette décision de la majorité de délégués du congrès de son parti conservateur.

Une nouvelle réélection d'Angela Merkel à la tête de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) a déclenché une vive discussion parmi les utilisateurs allemands du réseau Internet, beaucoup étant mécontents de cette décision de la majorité de délégués du congrès de son parti conservateur.

"La CDU devrait sans doute se demander sans plus attendre si Mme Merkel convient effectivement pour diriger notre pays. Elle nous mènera à la catastrophe", écrit Karl Wulf sur le site du quotidien Frankfurter.

"Quand elle prend l'avion pour assister à un match de football au Brésil, elle me plaît, mais dans tous les autres cas, il n'y a rien de bon ni dans Merkel elle-même, ni dans sa politique, ni dans la coalition avec le SPD. Le pire est sa politique à l'égard de la Russie, politique qui a détruit tout ce qui avait été créé depuis ces 25 dernières années", écrit l'internaute Norbert Zimmer, commentant l'article dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

"Les résultats si évidents du scrutin en faveur de Merkel ne témoignent pas tellement de ses capacités personnelles, mais plutôt d'une situation désespérée de la CDU", commente l'utilisateur stefanincello un article sur le même sujet dans le quotidien Die Zeit.

"Je prévois l'isolement de l'Allemagne face à la politique européenne d'ici 2017, si Merkel redevient chancelière", écrit à propos de cette même publication l'internaute Bill Mollison.

"Quelqu'un s'est attendu à quelque chose d'autre? Je n'ai pas douté un seul instant que tels seraient les résultats. Et ce n'est pas à cause du bon travail de Mme Merkel qui a été ces derniers temps tout bonnement bête et terrible. C'est parce que la CDU est depuis longtemps un Etat dans l'Etat, dont chaque membre est promis à une belle vie en Allemagne", indique l'utilisateur glock20, commentant un article publié sur le site de la chaîne de télévision Tagesschau.

"Quant à la CDU, en tant que parti (…). Il ne s'agit pas du scrutin, mais d'un diagnostic: du merkélisme généralisé", note l'utilisateur No Pasaran en commentaire du même artiche sur la réélection de la chancelière allemande Angela Merkel.

La chancelière allemande Angela Merkel, 60 ans, a été élue mardi présidente de son parti conservateur Union chrétienne-démocrate (CDU) pour la huitième fois avec 96,72% des suffrages.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала