Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un tigre de Poutine rentre en Russie après un voyage en Chine

© Sputnik . B. Zhivotchenko / Aller dans la banque de photosUn tigre de Sibérie (archives)
Un tigre de Sibérie (archives) - Sputnik France
S'abonner
Kouzia, un tigre de Sibérie relâché en mai par le président russe Vladimir Poutine, est rentré en Extrême-Orient russe après deux mois en Chine en traversant à la nage le fleuve Amour, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

Kouzia, un tigre de Sibérie relâché en mai par le président russe Vladimir Poutine, est rentré en Extrême-Orient russe après deux mois en Chine en traversant à la nage le fleuve Amour, a rapporté mercredi l'agence Chine nouvelle.

"La Russie a informé les spécialistes du département de l'Economie forestière de la province chinoise de Heilongjiang que le tigre était rentré chez lui", a indiqué l'agence citant un responsable du département.

Kouzia avait pour la première fois traversé l'Amour le 9 octobre dernier.

Il y a deux ans, cinq tigreaux affaiblis ont été découverts dans la taïga de l'Extrême-Orient russe. Ils ont été remis au centre de réhabilitation de tigres. Le président Vladimir Poutine a relâché trois tigres baptisés Kouzia, Boria et Ilona en mai dernier dans la région de l'Amour. Les deux autres tigres, Oustin et Svetlaïa, ont été relâchés en juin dans la région autonome des Juifs. Boria et Ilona continuent de résider dans l'Extrême-Orient russe.

Les tigres sont munis de colliers émetteurs, ce qui permet de suivre leurs déplacements.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала