"Valeurs": Kiev devrait s'abstenir de donner des leçons (député russe)

© Sputnik . Nikolay Lazarenko / Aller dans la banque de photosPiotr Porochenko
Piotr Porochenko - Sputnik France
Kiev, responsable de la mort de milliers de personnes, n'est pas en droit d'accuser l'Inde de mépriser les "valeurs", estime le président de la commission pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe) Alexeï Pouchkov.

Kiev, responsable de la mort de milliers de personnes, n'est pas en droit d'accuser l'Inde de mépriser les "valeurs", estime le président de la commission pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe) Alexeï Pouchkov.

Auparavant, le président Piotr Porochenko, intervenant à Sidney, a déclaré que l'Inde conférait plus d'importance à l'argent qu'aux "valeurs" en accueillant sur son sol le gouverneur de Crimée Sergueï Aksenov.

"Porochenko a critiqué l'Inde. Soi-disant, l'argent serait pour elle plus important que les valeurs. Mais Kiev, responsable de la mort de milliers de personnes, n'a rien à dire dans le domaine des valeurs", a indiqué le député sur son compte Twitter.

Kiev a lancé le 15 avril une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch en février 2014. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait près de 4.300 morts, dont les 298 passagers et membres d'équipage du Boeing malaisien abattu le 17 juillet. Sur la même période, près de 10.000 personnes ont été blessées.

Le 5 septembre, Kiev et les dirigeants des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont signé un accord de cessez-le-feu à Minsk, sous la médiation de la Russie et de l'OSCE. Les deux parties s'accusent mutuellement de violer la trêve.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала