66 journalistes tués dans le monde en 2014 (RSF)

© Sputnik . Alexei Kudenko / Aller dans la banque de photosLieu de la mort du photojournaliste de Rossiya Segodnya Andrei Stenin dans la région de Donetsk
Lieu de la mort du photojournaliste de Rossiya Segodnya Andrei Stenin dans la région de Donetsk - Sputnik France
Le nombre de journalistes tués en 2014 lors de leurs missions dans le monde a légèrement reculé par rapport à 2013 pour atteindre 66 personnes, annonce mardi le rapport annuel de Reporters sans frontières (RSF).

Le nombre de journalistes tués en 2014 lors de leurs missions dans le monde a légèrement reculé par rapport à 2013 pour atteindre 66 personnes, annonce mardi le rapport annuel de Reporters sans frontières (RSF).

Les deux-tiers des assassinats se sont produits dans des zones de conflits: en Syrie, pays qui reste, comme l'an dernier, le plus dangereux pour les journalistes, avec 15 meurtres, dans les territoires palestiniens, surtout à Gaza (7 morts), dans l'est de l'Ukraine (6), en Irak (4) et en Libye (4) où en cinq mois, trois journalistes ont été assassinés en pleine rue, selon le bilan annuel de RSF.

Les enlèvements, en hausse de 37%, ont été particulièrement nombreux en Ukraine (33), Libye (29) et en Syrie (27), ainsi qu’en Irak (20), à cause notamment de l'offensive du groupe de l'Etat islamique et de l'insécurité qui règne en Libye, indique RSF

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала