« La coopération économique entre la Belgique et la Russie est toujours là »

« La coopération économique entre la Belgique et la Russie est toujours là »
La Chambre de Commerce Belgo-Luxembourgeoise pour la Russie et la Biélorussie regroupe plusieurs compagnies y compris celles qui voudraient déployer leurs activités au vaste marché russe.

Le Bureau moscovite ouvert officiellement en février 2014 y contribue. Les businessmen ont été contraints de travailler dans un nouveau contexte politique et économique. Qu’est-ce qu’ils ont réussi à faire en cette période ? Le chef du Bureau moscovite Oleg Prozorov dresse le bilan de l’année :

Oleg Prozorov:Nous sommes en train de préparer notre rapport d’activité 2014, et nous avons constaté que nous avons effectué et participé à plus de 50 événements pendant l’année. Nous avons commencé avec la mission dans la région de l’Oural. On s’est rendu dans la ville de Perm, Ekaterinbourg et Tcheliabinsk, c’était en fin de 2013. Puis, à partir de mois de février et notre inauguration, nous avons organisé l’anniversaire de la Chambre de Commerce Belgo-Luxembourgeoise à Bruxelles et à Moscou. Nous avons continué à développer et travailler avec les régions de la Russie.On a signé par exemple un mémorandum de coopération avec la région de l’Altaї sur tout ce qui concerne le tourisme. Il y avait une mission économique en Belgique et au Luxembourg, qui était présidée par le gouverneur de la région de Nijni Novgorod Valéri Chantsev,où nous avions visité Bruxelles et plusieurs villes en Belgique et au Luxembourg.

Nous avons participé aux divers forums et nous avons signé des accords de coopération avec plusieurs associations des entreprises russes. On a organisé un grand séminaire très réussi sur les nouveaux instruments du développement, Nous avons participé au Forum économique mondial à Saint-Pétersbourg, un événement marquant de l’année. Nous avons fait la réception-accompagnement d’une mission économique de Benelux dans la région de Kaluga. Nous avons participé au forum des parcs industriels russes, et ceci n’est pas tout, je parle seulement des grands événements marquants.

Nous avons participé à plusieurs tables rondes sur place et présentation du potentiel de la Belgique et du Luxembourg. On a organisé la rencontre de Belgian Sports Technology avec le ministre des sports et les fournisseurs de services de FIFA mondial 2018. Nous avons fait récemment une grande table ronde avec la Chambre de commerce et d’industrie de la Russie sur les opportunités de financement alternatif en Russie. Nous avons participé au Forum médical à Moscou, sans oublier l’ouverture du festival de Noël, où il y a des chocolatiers belges.

LVdlR: Avez-vous quelques plans de manifestations pour l’année prochaine?

Oleg Prozorov: On a le plan général pour l’année prochaine.On participera comme cette année au Forum mondial à Saint-Pétersbourg, mais pour le moment nous sommes encore en train de construire cet agenda, puisque vous connaissez que la situation géopolitique n’est pas encore très stable. Et je voudrais dire, c’est très dommage, que le gouvernement de l’Union Européenne discrédite dans les yeux des partenaires russes tout le bagage historique et les réussites évidentes de nos entreprises belges et luxembourgeoises. Et malgré ces problèmes l’actualité économique est toujours vivante, tous les jours, sur tous les fronts. Nos entreprises membres produisent, cherchent à innover, inventer, se développer, résister à la concurrence, à la crise et à ces sanctions politiques.Les entreprises doivent continuer de produire, vendre et créer des emplois, et ceci en Russie, en Belgique et au Luxembourg. Ils ont besoin de signaux favorables. La confiance est capitale, notre bureau de Moscou est là pour faire grandir ce capital de confiance, en soutenant les créateurs d’entreprises dans toutes les étapes de leurs projets, faciliter leur accès à l’innovation, financement et distribution en Russie.

LVdlR: Vraiment on peut dire que la coopération économique et commerciale entre la Belgique et la Russie, qui a de profondes racines et de bonnes traditions, est toujours là, et nous pouvons espérer qu’avec le temps cela va s’améliorer.

Oleg Prozorov: La Russie reste et restera toujours pour nous la partie de l’Europe, culturellement, économiquement, mentalement. Nous sommes européens et je pense que ces relations vont toujours continuer à se développer malgré tout.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала