Les USA et Cuba rétablissent leurs relations diplomatiques

Les États-Unis et Cuba sont prêts à rétablir leurs relations diplomatiques, rompues depuis 1961, écrit jeudi le quotidien Kommersant.

Les États-Unis et Cuba sont prêts à rétablir leurs relations diplomatiques, rompues depuis 1961, écrit jeudi le quotidien Kommersant.

Les chefs d’État Barack Obama et Raul Castro ont échangé pendant 45 minutes au téléphone puis Cuba a libéré Alan Gross, citoyen américain, après quoi les USA ont relâché trois agents cubains. Obama est Castro ont réaffirmé leur intention de normaliser les relations entre les deux pays.

Cuba a libéré l'Américain Alan Gross, condamné en 2011 à 15 ans de prison pour avoir fait entrer illégalement sur l'île des équipements satellite. Son arrestation était l'un des principaux obstacles au rétablissement du dialogue entre Cuba et les USA.

En signe de stabilisation des relations, les autorités américaines se penchent sur la possibilité d'ouvrir une représentation diplomatique à La Havane. Les investissements et les échanges commerciaux devraient augmenter et les restrictions de voyage pour les citoyens seront levées. Le gouvernement américain est même prêt à annuler les sanctions financières contre Cuba, en particulier débloquer les comptes des Cubains dans le pays.

Barack Obama a appelé le Congrès à lever l'embargo contre Cuba et à revoir le statut actuel du pays comme "sponsor du terrorisme".

Raul Castro a salué le retour des trois agents cubains purgeant une peine aux USA pour espionnage. Il a confirmé que les relations diplomatiques étaient rétablies avec les États-Unis, tout en soulignant que le principal problème – l'embargo – n'était toujours pas réglé.

Le pape François Ier, qui avait écrit ces derniers mois aux dirigeants américains et cubains pour les inviter à solder ce conflit, a salué le rétablissement des relations diplomatiques.

Le président de la commission des affaires étrangères à la Douma (chambre basse du parlement russe) Alexeï Pouchkov pense qu'"en décidant de rétablir des relations avec La Havane, Obama reconnait que la politique d'hostilité envers l'île a complètement échoué. Cela a pris 54 ans aux USA".

Les relations diplomatiques entre les USA et Cuba avaient été rompues le 2 janvier 1961 après l'arrivée au pouvoir de Fidel Castro, frère aîné de Raul.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала