Crimée: l'UE durcit ses sanctions

L'Union européenne a durci ses sanctions à l'encontre de la Crimée, interdisant d'exporter et d'utiliser en Crimée des articles et des technologies dans différents secteurs de l'économie de la péninsule, annonce jeudi le Conseil européen dans un communiqué.

L'Union européenne a durci ses sanctions à l'encontre de la Crimée, interdisant d'exporter et d'utiliser en Crimée des articles et des technologies dans différents secteurs de l'économie de la péninsule, annonce jeudi le Conseil européen dans un communiqué.

"Il est interdit d'exporter certains articles et services destinés aux compagnies de la Crimée. Cela concerne les secteurs du transport, des télécommunications, de l'énergie, ainsi que la prospection, l'extraction et la production de pétrole, de gaz et de ressources minérales", indique le communiqué.

L'Union européenne a décidé d'interdire à partir du 25 juin l'importation de marchandises en provenance de Crimée. 

L'UE a adopté ces mesures restrictives contre la Crimée suite à l'adhésion de cette dernière à la Russie, décidée lors du référendum tenu en mars.

Lors du référendum sur le statut politique de la Crimée tenu le 16 mars dernier, 96% des participants au scrutin ont voté pour le rattachement de la péninsule à la Russie. Les Etats-Unis et l'Union européenne ont décrété des sanctions contre la Russie après l'avoir accusé d'envenimer le conflit en Ukraine. Moscou a à plusieurs reprises déclaré que le langage des sanctions n'était pas de mise avec la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала