Défense aérienne: la Grèce signe un contrat avec Moscou

© RIA Novosti . Ivan Rudnev / Aller dans la banque de photosSystème antiaérien OSA
Système antiaérien OSA - Sputnik France
La Grèce et la Russie ont conclu un contrat sur la fourniture de pièces de rechange pour les systèmes antiaériens TOR-M1 et OSA-AKM, a annoncé à RIA Novosti une source militaire à Athènes.

La Grèce et la Russie ont conclu un contrat sur la fourniture de pièces de rechange pour les systèmes antiaériens TOR-M1 et OSA-AKM, a annoncé à RIA Novosti une source militaire à Athènes.

"Un contrat prévoyant la livraison de pièces de rechange destinées aux TOR-M1 et OSA-AKM a été signé plus tôt dans la semaine", a fait savoir l'interlocuteur de l'agence sans indiquer le montant du contrat en question.

"Ce qui est important, c'est que la Grèce a jugé ses capacités de défense plus importantes que les sanctions introduites à l'encontre de la Russie. Pour la Grèce, ce contrat revêt une importance particulière, car il lui permet de maintenir sa défense aérienne à un niveau suffisant", a-t-il souligné.

Toujours selon la source, le contrat ne concerne pas les systèmes de missiles antiaériens russes S-300. La Grèce est le seul pays membre de l'Otan à disposer de ces missiles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала