"Lavage de cerveaux": l'inquiétante propagande antirusse de Kiev (Moscou)

© RIA Novosti . Sergei Guneyev / Aller dans la banque de photosSergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Russie
Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Russie - Sputnik France
La propagande antirusse en Ukraine est un sérieux défi à relever, et Moscou devra en tenir compte dans sa politique extérieure, a estimé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

La propagande antirusse en Ukraine  est un sérieux défi à relever, et Moscou devra en tenir compte dans sa politique extérieure, a estimé mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"L'année dernière a révélé de sérieux problèmes chez nos compatriotes sur fond de crise en Ukraine. La politique menée par les autorités de Kiev a semé l'incertitude, l'apathie, voire la peur parmi nos compatriotes. Beaucoup ont même été contraints de quitter le pays", a déclaré le ministre lors d'une réunion de la commission gouvernementale pour les Russes de l'étranger.

"Nos compatriotes redoutent l'adoption d'une série de mesures restrictives à leur encontre", a-t-il ajouté.

Selon M.Lavrov, la propagande antirusse, le "lavage de cerveaux" de la jeune génération, l'absence d'assistance juridique et de défense des droits des Russes de l'étranger constituent un sérieux défi à relever.

"A l'avenir, nous devrons en tenir compte dans notre travail", a conclu le ministre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала