Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les sanctions contre Moscou violent les normes de l'OMC (Lavrov)

© SputnikЛавров: РФ может отказаться применять в отношении США соглашения ВТО
Лавров: РФ может отказаться применять в отношении США соглашения ВТО - Sputnik France
S'abonner
Les sanctions américaines et européennes contre la Russie violent les normes du droit international, y compris les normes de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Les sanctions américaines et européennes contre la Russie violent les normes du droit international, y compris les normes de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Les restrictions unilatérales adoptées par les Etats-Unis, l'UE et plusieurs autres pays constituent une violation flagrante des normes internationales, y compris de certaines normes de l'OMC", a indiqué le ministre dans une interview au journal russe Kommersant.

Les sanctions sont aussi "contraires à l'intention annoncée par les pays occidentaux de promouvoir la coopération économique internationale, de respecter les principes du marché et de garantir une concurrence honnête", a-t-il ajouté.

© SputnikSanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion
Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion - Sputnik France
Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion

Du point de vue économique, les restrictions occidentales "sont surtout appelées à nuire aux concurrents". Quant à leur aspect politique, "on déclare publiquement que les sanctions sont destinées à porter préjudice à l'économie russe pour que le peuple soit mécontent du régime politique en place (…). Je pense que nos citoyens comprennent bien les objectifs de ceux qui appellent à augmenter les pressions sur la Fédération de Russie. Qui plus est, on choisit des prétextes inappropriés pour augmenter ces pressions", a conclu le chef de la diplomatie russe.

Les relations entre Moscou et l'Occident se sont dégradées sur fond de crise en Ukraine et d'adhésion de la Crimée à la Russie. Les Etats-Unis, l'UE, le Canada ainsi que l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont adopté le premier train de sanctions contre la Russie à la mi-mars 2014. Fin juillet, les Etats-Unis et l'UE ont instauré des sanctions contre plusieurs secteurs de l'économie russe. Moscou a riposté en imposant un embargo sur les denrées alimentaires provenant des Etats-Unis, de l'UE, de l'Australie, du Canada et de la Norvège.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала