Pour le bien de la nation : Golitsyne, Demidov et Cheremetev

© © Photo: ru.wikipedia.orgProkofiy Demidov
Prokofiy Demidov - Sputnik France
Les gens riches de la Russie étaient toujours connus pour leurs activités caritatives. Prokofiy Demidov a ainsi créé le jardin Neskoutchni et le prince Dmitri Golitsyne l’hôpital portant son nom. Le comte Nikolaï Cheremetev était protecteur des arts et musicien. Par ailleurs il a fait bâtir à Moscou un hôpital devenu par la suite l’Institut de recherche en secours d’urgence Sklifosovsky.

Dmitri Golitsyne était diplomate, il a représenté les intérêts de Catherine II auprès de la cour de Habsbourg à Vienne pendant trente-deux ans. Les Golitsyne étaient une famille prospère mais malgré leur fortune et leur statut ils n’oubliaient jamais ceux qui étaient moins riches qu’eux, raconte l’historien, spécialiste de Moscou Mikhaïl Fedorov.

« Les princes Golitsyne étaient de grands bienfaiteurs. Pour de simples Moscovites ils ont fait construire l’hôpital Golitsyne qui fonctionne jusqu’aujourd’hui, c’est le fameux hôpital N°1 de la ville. Sa construction était financée par les fonds appartenant à l’épouse du prince Golitsyne, née princesse Cantemir. Ils l’ont fait à cause de leurs convictions, de leurs opinions. Les Golitsyne avaient évidemment les moyens de faire venir les médecins étrangers. Mais pour de simples Moscovites ils ont quand-même fait construire un hôpital en prenant le projet de Matveï Kazakov et jusqu’à nos jours il est toujours là, avenue Leninski à Moscou ».

Quant à Prokofiy Demidov, il a hérité plusieurs grandes entreprises minières mais n’a pas voulu y consacrer son temps. Mécène et bienfaiteur, passionné de jardinage, Demidov était connu dans la société pour ses excentricités. Son jardin, qui a par la suite intégré le jardin Neskoutchni, était un endroit bien particulier, fait remarquer Irina Levina de la Société des balades Moskvakhod.

« Pour lui aussi c’était un divertissement. Il a reçu une très bonne éducation et s’intéressait à la botanique. Dans sa propriété il a donc créé un jardin décoratif avec des plantes rares. Et il a ouvert les portes de son jardin au grand public. Les dames qui se promenaient dans le jardin Neskoutchni, cueillaient des fleurs exotiques. Demidov ne l’appréciait pas trop et étant quelqu’un d’extraordinaire il a fait une chose extraordinaire : à la place de statues antiques il a fait installer des hommes nus dont le corps était peint en blanc. Dès que les dames se penchaient pour cueillir les fleurs, les hommes se mettaient à bouger. Les dames couinaient et criaient mais de cette façon Demidov les a fait perdre l’habitude de cueillir les fleurs exotiques ».

Le jardin botanique qui était plus un divertissement qu’une affaire caritative, n’était pas la seule activité de bienfaisance de Demidov. Ce dernier a également créé une maison d’éducation et a aidé financièrement l’Université de Moscou, précise Irina Levina.

« Il a financé une maison d’éducation en y allouant plus d’un million de roubles. Après sa mort la famille Demidov continuaient à soutenir et à aider financièrement la maison. Une très grande partie de la bibliothèque universitaire a été acquise grâce à Demidov tout comme des instruments de laboratoire. Il a financé la maison d’éducation parce que lui aussi il avait des enfants naturels. Ces derniers, il les adoptait par la suite. Mais il comprenait à quel point il était difficile de grandir et de vivre lorsqu’on est enfant naturel. Il a donc largement soutenu cette initiative de Catherine ».

Nikolaï Cheremetev était non seulement protecteur des arts mais aussi un grand bienfaiteur. Le jour de son anniversaire, le 28 juin 1792, le comte a posé la première pierre d’un hôpital et d’un hospice pour ses vieux paysans ainsi que pour toute personne pauvre et malade. Aujourd’hui le bâtiment abrite l’Institut de recherche en secours d’urgence Sklifosovsky. Les activités caritatives de Golitsyne, de Demidov et de Cheremetev ont véritablement contribué à la prospérité de Moscou et de la Russie toute entière.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала