Loukachenko, homme politique de l’année selon le journal russe Vedomosti

© Sputnik . Ilia Pitalev / Aller dans la banque de photosPrésident biélorusse Alexandre Loukachenko
Président biélorusse Alexandre Loukachenko - Sputnik France
Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a été élu homme politique de l’année 2014 par le journal russe Vedomosti.

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a été élu homme politique de l’année 2014 par le journal russe Vedomosti.

"Nous avons élu homme de l’année non pas Vladimir Poutine, qui a balayé les pièces de l’échiquier de la politique mondiale, ni Angela Merkel qui a emmené l’Europe en croisade contre la Russie. Et pas Xi Jinping, qui n’a fait que renforcer son influence en raison de ces événements. L’homme politique de l’année est Alexandre Loukachenko, que l’ouest aime à qualifier de « dernier dictateur d’Europe », qui a appris à vivre sous les sévères sanctions occidentales bien avant que ce problème ne concerne la Russie", écrit le journal.

Selon Vedomosti, M. Loukachenko s’est imposé en 2014 comme un fin diplomate et un homme politique de talent. Le conflit ukrainien menaçait de provoquer des instabilités politiques et économiques en Biélorussie, mais Loukachenko est parvenu à tourner cette situation potentiellement catastrophique à son avantage et à celui de son Etat. Le président biélorusse a mené une politique équilibrée, s’abstenant de manifester à l’une des parties un soutien inconditionnel.

"Il a condamné le cauchemar du Maïdan, inspiré selon lui par les pays occidentaux, mais il a critiqué les anciennes autorités ukrainiennes pour leur corruption, comme l’une des causes des manifestations de masse. Il a mis en doute l’orientation des nouvelles autorités de Kiev vers l’Europe, mais a critiqué l’Union douanière (Russie, Biélorussie, Kazakhstan, ndlr). Il a manifesté son hostilité au changement de pouvoir anticonstitutionnel en Ukraine, mais a reconnu bien avant les élections de mai que (Viktor) Ianoukovitch n’était plus président. Il s’est opposé aux hostilités militaires, mais n’a jamais douté de la légitimité du nouveau pouvoir ukrainien", écrit le journal.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала