« Casse-noisettes » sur la scène du « Nouvel opera »

© Photo : RIA Novosti« Casse-noisettes » sur la scène du « Nouvel opera »
« Casse-noisettes » sur la scène du « Nouvel opera » - Sputnik France
Écrit il y a plus de 200 ans par Amadeus Hoffmann, le conte de Noël « Casse-noisette et le roi des souris » sur une musique du compositeur russe Piotr Tchaïkovski est l’attribut incontournable des vacances de Noël et du Nouvel An en Russie.

On peut même dire que « Casse-noisettes » est un symbole du Nouvel An. C’est le moment qu se prête le mieux pour se rappeler que les miracles les plus extraordinaires peuvent arriver à nous tous, alors que l’immortelle musique de Tchaïkovski démontre une fois de plus que l’amour et le bien se jouent des maléfices. « Casse-noisettes » devient ces jours-ci le personnage central des événements festifs de toute nature, depuis les spectacles de marionnettes jusqu’aux ballets sur glace en passant par les bals costumés. Mieux encore, les meilleurs théâtres lyriques proposent traditionnellement aux spectateurs le ballet du même nom de leur cru.

C’est depuis de longues années que le Mariinski de Saint-Pétersbourg et le Bolchoï de Moscou montent leurs propres versions de ce spectacle de ballet. Les jours des vacances d’hiver 2015, la scène du Mariinski verra ce spectacle joué à la fois par sa troupe et par les jeunes danseurs de la célèbre Académie du ballet russe Vaganova qui foulent pour la première fois les planches. Ces spectacles ont fait le bonheur d’un grand nombre de danseurs et danseuses étoiles comme Galina Oulanova, Rudolf Noureev, Diana Vichneva et Svetlana Zakharova. Toutes les parties des souris, des flocons de neige et des jouets sont dansées par des enfants et les meilleurs diplômés de l’Académie se disputent le droit de se produire dans les parties principales.

Nikolaï Tsiskaridzé, ex-soliste du Bolchoï qui s’était pendant de longues années produit le 31 décembre sur la scène du théâtre dans le rôle du Prince a récemment été nommé recteur de l’Académie. Le danseur célébrait ainsi son anniversaire qui tombe ce jour-là. « Je m’offrais de cette façon un cadeau. Danser dans « Casse-noisettes » me procurait invariablement une grande joie et me permettait de me ressourcer à mon enfance heureuse », avoue le danseur :

« On avait toujours le plus grand mal à se procurer un billet pour ce spectacle qu’on donnait le 31 décembre. Le public était composé de dirigeants du pays, diplomates et ambassadeurs et c’est pour cette raison que les meilleurs danseurs étaient sélectionnés à cette occasion.»

« Casse-noisettes » de Tchaïkovski est un des meilleurs spectacles de ballet du monde mais il a mis du temps à devenir le chef-d’oeuvre du ballet classique russe. La direction des théâtres impériaux a commandé en 1890 un nouveau ballet à Piotr Tchaïkovski. Le compositeur a choisi comme support littéraire le conte de Hoffmann « Casse-noisettes et le roi des souris » dans la version d’Alexandre Dumas. La mise en scène du spectacle devait être réalisée par Marius Petipa mais le célèbre chorégraphe est tombé gravement malade et la mise en scène était confiée à son assistant Lev Ivanov. La première qui a eu lieu le 18 décembre 1892 au Mariinski a reçu un accueil assez tiède. Les critiques ont décrété que le spectacle était vulgaire et affublé les actrices de ballet du surnom désobligeant de « boules de suif dansantes ». Le spectacle dans cette mise en scène n’en a pas moins existé pendant de longues années.

Le théâtre Nouvel opéra a avancé en cette veille du Nouvel An 2015 l’idée audacieuse de transformer ce ballet en opéra à l’occasion du 175e anniversaire de Tchaïkovski qui sera commémoré le 7 mai 2015.

Les enfants sont devenus les premiers spectateurs de l’opéra « Casse-noisettes » qui a eu lieu le 24 décembre sur la scène du Nouvel opéra. On ne saurait pas dire s’ils avaient réellement apprécié le nouveau spectacle mais on peut affirmer qu’ils ne perdaient rien du spectacle.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала