Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le moment est venu pour l’Europe de recouvrer la vue

Le moment est venu pour l’Europe de recouvrer la vue
S'abonner
« L’Europe doit enfin ouvrir ses yeux pour voir le cauchemar, engendré par la crise en Ukraine ». Ces paroles du prince Dimitri Schakhovskoy de l’interview, accordée à notre observateur Igor Yazon, formule probablement le mieux la grande idée de la « Déclaration de solidarité de la Russie à l’heure de la tragédie ukrainienne ».

Il s’agit de la lettre ouverte du prince et de la princesse Dimitri et Tamara Schakhovskoy, descendants de la haute aristocratie émigrée de la Russie, adressée à tous les compatriotes en Russie et au-delà. Voici quelques lignes de leur lettre - « Devant l’aggravation des tensions, dans le Donbass comme dans les relations internationales, une conclusion s’impose : l’hostilité agressive déployée aujourd’hui contre la Russie n’a rien de rationnel. La politique du « deux poids, deux mesures » a dépassé toutes les bornes. La Russie est accusée de tous les crimes, sans preuve, coupable a priori, tandis que d’autres pays bénéficient d’une indulgence particulièrement révoltante, au regard des droits de l’homme notamment ». Cette lettre des princes Schakhovskoy a suscité un vif intérêt des médias russes. Elle a été signée déjà par plus de cent descendants de familles princières et nobles de différents pays d’Europe. Chaque jour de nouveaux échos solidaires de la Russie parviennent à l’adresse du « Pont russe », fondé par les enfants des émigrés blancs. « Qu’est-ce qui vous a-t-il incité à rédiger cette lettre ? » Le prince Dimitri Schakhovskoy répond par téléphone de Paris à cette question de notre observateur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала