EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts

Deux ou trois hommes cagoulés et lourdement armés ont ouvert le feu dans le siège du journal Charlie Hebdo vers 11 heures ce matin (heure de Paris). Selon le dernier bilan, l'attaque aurait fait 12 morts, dont deux policiers.

Mise à jour: 21.01 (heure de Paris)

Plus de 100.000 personnes se sont rassemblées dans toute la France mercredi soir pour rendre hommage aux victimes de l'attentat sanglant contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, selon un décompte de l'AFP.

Mise à jour: 20.25 (heure de Paris)

Le pape François condamne avec la "plus grande fermeté" l'"horrible attentat" perpétré mercredi contre le journal Charlie Hebdo à Paris, a déclaré son porte-parole le Père Federico Lombardi."Le Saint Père exprime la plus ferme condamnation pour l'horrible attentat qui a endeuillé ce matin la ville de Paris", a indiqué le porte-parole du Vatican, dans un communiqué.

 

Mise à jour: 20.22 (heure de Paris)

Anne Hidalgo, maire PS de Paris, a annoncé ce soi qu'elle allait faire de Charlie Hebdo un "citoyen d'honneur" de la capitale, vendredi matin avec l'ensemble du Conseil de Paris.

"Afin de marquer sa solidarité avec les victimes, et sa condamnation totale de cet attentat, à titre de deuil, la Ville a également décidé que le site de la Ville (Paris.fr) s'ouvre sur une +Une+ noire, marquée du bandeau de Charlie Hebdo".

 

Mise à jour: 20.05 (heure de Paris)

Le président a pris la parole ce soir dans une allocution en direct de l'Elysée. Il s'est d'abord adressé aux victimes : "je veux ici dire que le message de la liberté nous continuerons à le défendre en leur noms". 

"Ce sont aujourd'hui nos héros. C'est pourquoi demain sera une journée de deuil national" a dit le chef de l'Etat. A midi, une minute de silence sera observée dans toutes les administrations. Les drapeaux seront en berne pendant 3 jours.
Le chef de l'Etat appelle au rassemblement de l'ensemble de la nation : "notre meilleure arme, c'est notre unité" a notamment dit le président.

 

Mise à jour: 19.00 (heure de Paris)

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi en fin d'après-midi à Paris et dans plusieurs villes de France, en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo, qui a fait au moins 12 morts.
A l'appel de plusieurs syndicats, associations, médias et partis politiques, les participants, de tout âge, se sont réunis à partir de 17H00 sur la place de la République, noire de monde, non loin du siège du journal satyrique. 

 

Photo: Sputnik

 

Photo: Sputnik

Photo: Sputnik

Mise à jour: 17.50 (heure de Paris)

 

La reine Elizabeth II a adressé mercredi ses "sincères condoléances aux familles" des victimes de l'attaque perpétrée à Paris contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, dans un message publié avec une rare célérité sur son compte officiel Twitter.

 

Mise à jour: 17.20 (heure de Paris)

Le fondateur du festival clermontois Rendez-vous du carnet de Voyage, Michel Renaud, figure parmi les douze victimes de l'attentat sanglant perpétré mercredi dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo.
Michel Renaud fut en outre le directeur de la communication de l'ancien ministre et maire socialiste Roger Quilliot, puis le directeur de cabinet de son successeur Serge Godard, premier magistrat de la ville pendant 17 ans.

Mise à jour: 17.07 (heure de Paris)

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré mercredi "consterné" par l'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, qualifié "d'attaque contre la liberté d'expression et la liberté de la presse, deux piliers de la démocratie".

 

Mise à jour: 16.05 (heure de Paris)

Manuel Valls : "la France a été touchée dans son coeur. Chaque Français aujourd'hui est touché, horrifié",a déclaré le Premier ministre après une visite au commissariat du XIe arrondissement où travaillait l'un des policiers tués.

 

Photo: Sputnik

Mise à jour: 15.55 (heure de Paris)

Bernard Maris, économiste et chroniqueur sur France Inter, tué dans l'attentat. Bernard Maris a écrit pour différents journaux : Marianne, Le Nouvel Observateur, Le Figaro Magazine, Le Monde et Charlie Hebdo, dans lequel il prend la plupart du temps le pseudonyme d'"Oncle Bernard".

 

Mise à jour: 15.30 (heure de Paris)

A l'issue de la réunion de crise qui s'est tenue à l'Elysée, Bernard Cazeneuve s'est exprimé. Le ministre de l'Intérieur a confirmé le bilan : 12 morts, 8 blessés dont 4 en situation d'urgence absolue. Il a également avancé le nombre de "trois criminels" qui sont toujours activement recherchés.

Photo: Sputnik 

Mise à jour: 14.50 (heure de Paris)

Nicolas Sarkozy : "un impératif d'unité nationale"

Nicolas Sarkozy vient de tenir un point presse au siège de L'UMP : "c'est une attaque directe à la liberté d'epxression. Mes premières pensées vont aux victimes de cet attentat barbare. Les couplabes doivent être pousuivis et chatiés avec la plus extrême sévérité. Notre démocratie est attaquée, nous devons la défendre sans faiblesse.
Le gouvernement doit prendre des mesures fortes. Notre formation politique soutiendra sans réserve toutes les initiatives du gouvernement qui iront dans ce sens. C'est un impératif d'unité nationale. "

© Photo: AP/Thibault Camus

Mise à jour: 14.30 (heure de Paris)

Le président de Russie Vladimir Poutine a présenté ses condoléances aux parents et aux proches des morts dans l'attentat terroriste à Paris; le terrorisme n'a aucune justification et la lutte contre lui exige l'unité et la coopération, a communiqué à l'agence RIA Novosti le secrétaire de presse du président russe Dmitri Peskov.

Mise à jour: 14.25 (heure de Paris)

Les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu et Tignous sont morts dans l'attentat.

Mise à jour: 14.22 (heure de Paris)

La présidente du Front national Marine Le Pen a assuré que l'attentat perpétré à Paris dans les locaux de l'hebdomadaire Charlie Hebdo était "un attentat terroriste commis par des fondamentalistes islamistes" 

"Aujourd'hui, si vous voulez, c'est le moment de la compassion à l'égard des victimes, des policiers, des journalistes, de leurs familles, des blessés, face à ce qu'il faut nommer: un attentat terroriste commis par des fondamentalistes islamistes", a déclaré Mme Le Pen.

 

Mise à jour: 14.20 (heure de Paris)

La chancelière allemande Angela Merkel a condamné mercredi l'attaque qui a fait douze morts au sein du journal satirique français Charlie Hebdo, se disant "bouleversée" par cet "attentat abominable", dans un communiqué."Cet acte horrible est non seulement une agression contre la vie des citoyennes et citoyens français" mais "aussi une attaque que rien ne peut justifier contre la liberté de la presse et d'opinion, un fondement de notre culture libre et démocratique", a affirmé la chancelière.

 

Mise à jour: 14.02 (heure de Paris)

La Maison Blanche a condamné "dans les termes les plus forts" l'attaque contre les locaux du journal satirique français Charlie Hebdo qui a fait 12 morts mercredi."Toute la Maison Blanche est solidaire des familles de ceux qui ont été tués ou blessés dans cette attaque", a déclaré Josh Earnest, porte-parole du président américain Barack Obama, sur la chaîne MSNBC.

Mise à jour: 14.00 (heure de Paris)

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a condamné comme un "acte intolérable et une barbarie" l'attaque contre les locaux du journal satirique français Charlie Hebdo qui a fait 12 morts mercredi à Paris."Je suis profondément choqué par l'attaque brutale et inhumaine qui a frappé les locaux de Charlie Hebdo. C'est un acte intolérable, une barbarie qui nous interpelle tous en tant qu'êtres humains et Européens", a réagi M. Juncker, cité par un communiqué.

Mise à jour: 13.55 (heure de Paris)

Le Conseil du culte musulman condamne un "acte barbare" contre "la démocratie". L'instance représentative de la première communauté musulmane d'Europe, forte de 3,5 à 5 millions de membres, a réagi dans un communiqué au nom des "musulmans de France". De son côté, l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), proche des Frères musulmans, a condamné "de la manière la plus ferme cette attaque criminelle et ces horribles meurtres". 

Mise à jour: 13.53 (heure de Paris)

Les sorties scolaires à Paris et les activités en dehors des établissements sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. Une cellule de crise a été activée au rectorat et il est interdit de stationner aux abords des établissements.

Mise à jour: 13.43 (heure de Paris)

Nicolas Sarkozy, président de l'UMP, s'exprimera à 14h30 (heure de Paris) en direct depuis le siège de l'UMP.

Mise à jour: 13.40 (heure de Paris)

Les organes de presse, les grands magasins, les lieux de culte et les transports sont placés en "protection renforcée".
"Toutes les forces disponibles sont mobilisées et des renforts civils et militaires seront déployés dans le cadre du plan Vigipirate", que Manuel Valls vient de relever au niveau le plus élevé d'"alerte attentat", indique Matignon dans un communiqué. "Tous les moyens sont mis en oeuvre pour identifier, traquer et interpeller les auteurs" de l'attaque.

Mise à jour: 13.35 (heure de Paris)

François Hollande "interviendra à 20 heures depuis l'Elysée" (présidence).

© Photo: AP/Christophe Ena

Mise à jour: 13.32 (heure de Paris)

Selon Le point les dessinateurs Cabu et Charb seraient morts dans l'attentat terroriste contre Charlie Hebdo.

Mise à jour: 13.30 (heure de Paris)

Charlie Hebdo: les agresseurs ont crié "nous avons vengé le prophète !" (témoins)

Les auteurs de l'attaque contre les locaux du journal satirique français Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts mercredi selon un nouveau bilan, ont crié "nous avons vengé le prophète !", selon des témoins cités par une source policière.

Sur une vidéo de l'attaque, filmée par un homme réfugié sur un toit et mise en ligne par le site de la télévision publique France Télévisions, on entend par ailleurs un homme crier "Allah akbar" entre plusieurs coups de feu.

 

Mise à jour: 13.20 (heure de Paris)

Le nouveau bilan fait état de 12 morts, dont deux policiers.

© Photo: REUTERS/Christian Hartmann

Mise à jour: 13.15 (heure de Paris)

François Fillon, ancien Premier ministre (UMP): "Horreur à Paris solidarité avec Charlie Hebdo".
- Aurélie Filipetti, députée de Moselle (PS): "Face à l'horreur soyons plus que jamais solidaires, unis et fiers des valeurs de liberté et de tolérance de notre République"
- Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre (PS): "Horreur absolue: solidarité totale avec Charlie Hebdo, les policiers, leurs proches; la démocratie doit continuer à se défendre avec force!"

Mise à jour: 13.10 (heure de Paris)

Cameron dénonce une attaque terroriste "révoltante"

Le Premier ministre britannique David Cameron a condamné l'attaque terroriste "révoltante" perpétrée mercredi contre le siège de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris, et exprimé sa solidarité avec la France dans la lutte contre le terrorisme."Les meurtres commis à Paris sont révoltants. Nous nous tenons aux côtés du peuple français dans le combat contre le terrorisme et pour la défense de la liberté de la presse", a déclaré M. Cameron sur son compte Twitter.

Mise à jour: 12.50 (heure de Paris)

Le président Hollande vient de s'exprimer devant le siège de Charlie Hebdo. Visiblement très ému, il a confirmé le bilan de 11 morts et de quatre personnes dans un "état d'urgence absloue". Les auteurs seront "pourchassés aussi longtemps que nécessaire. La France est aujourd'hui devant un choc. Un attentat terroriste, ça ne fait pas de doute. Il faut faire bloc, montrer que nous sommes un pays uni. 

Nous sommes dans un moment extrêment difficile. Nous sommes menacés parce que nous sommes un pays de liberté" a notamment déclaré le chef de l'Etat.

© Photo: AFP/MARTIN BUREAU

Les tireurs auraient pris la fuite vers la porte de Pantin à bord d'une DS noire selon les témoins et auraient renversé un piéton dans leur course.
L'immeuble, situé dans le 11ème arrondissement de Paris, a été bouclé.

Le président de la République vient d'arriver sur place. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve est également présent.

Par ailleurs, une réunion de crise se tiendra à 14 heures (heure de Paris) à l'Elysée.

© © Photo: REUTERS/Regis Duvignau/Files
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts - Sputnik France
1/7
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts
© © Photo: REUTERS/Christian Hartmann
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts - Sputnik France
2/7
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts
© © REUTERS/Jacky Naegelen
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts - Sputnik France
3/7
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts
© © REUTERS/Jacky Naegelen
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts - Sputnik France
4/7
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts
© © AFP/Kenzo Tribouillard
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts - Sputnik France
5/7
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts
© © AFP/Kenzo Tribouillard
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts - Sputnik France
6/7
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts
© © AFP/Anne Gelbard
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts - Sputnik France
7/7
EN DIRECT. Paris: une attaque armée contre Charlie Hebdo fait 12 morts
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала