« Pendant Noël faites au moins une bonne oeuvre » (Message télévisé du patriarche Cyrille à l'occasion de Noël)

© Sputnik . Sergey Pyatakov« Pendant Noël faites au moins une bonne oeuvre » (Message télévisé du patriarche Cyrille à l'occasion de Noël)
« Pendant Noël faites au moins une bonne oeuvre » (Message télévisé du patriarche Cyrille à l'occasion de Noël) - Sputnik France
Dans son message télévisé traditionnel à l'occasion de Noël le patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille a rappelé aux Russes que pendant la fête il est de règle qu'on fasse et qu'on reçoive des cadeaux et a appelé tout le monde à faire davantage de bonnes oeuvres pendant les fêtes de Noël :

« Pendant la fête il est de règle qu'on fasse des cadeaux. Je vous invite à offrir au Christ nouveau-né au moins une bonne oeuvre concrète qui rendra la vie d'autrui plus facile, plus joyeuse et plus radieuse. Ne craignez pas de vous occuper de la bienfaisance, ne craignez pas d'aider les malades, les solitaires et les sans-abris. Même si aujourd'hui cela est plus difficile qu'hier, dans les circonstances compliquées nous avons la possibilité de prouver que nous sommes des bons gens et des chrétiens ».

Sa Sainteté le patriarche Cyrille a également noté que le pays traversait une période difficile et qu'il était plus compliqué qu'avant de faire de bonnes oeuvres. Mais ces circonstances offrent la possibilité de donner le meilleur de soi-même :

« Nous traversons une période difficile. Les craintes et l'anxiété pour sa famille, ses proche et son avenir sont compréhensibles. Mais nous savons que Dieu ne prive pas de ses bonnes grâces notre peuple quand celui-ci ne perd pas sa foi. De toute notre histoire nous n'avons été jamais abandonnés par le Sauveur quand nous nous étions adressés à lui. Cela n'aura pas non plus lieu à l'heure actuelle ».

Le patriarche Cyrille a également signalé que l'événement fêté aujourd'hui par l'Eglise orthodoxe avait divisé l'histoire humaine en deux périodes : avant Noël et après :

« En effet, si Dieu devient homme, devient comme nous, quoi de plus important ! A présent, quand Dieu est avec nous, nous n'avons rien à craindre, la joie et l'hardiesse ont toujours été les traits distinctifs des chrétiens. Le chrétien est un homme ayant connu le mystère du bonheur humain, le mystère de la victoire de l'amour sur l'indifférence et l'égoïsme, du bien sur le mal ».

Selon la tradition, le patriarche a célébré dans la cathédrale du Christ-Sauveur la principale messe de Noël qui a réuni des milliers de personnes.

Noël est célébré aujourd'hui non seulement pas les fidèles de l'Eglise russe, mais aussi par ceux des Eglises de Serbie, de Géorgie, de Jérusalem et de Pologne qui vivent également selon le calendrier julien. 

Le 7 janvier commencent les jours saints orthodoxes, les Sviatki, qui vont durer jusqu'à la fête du Baptême du Christ célébrée par l'Eglise orthodoxe le 19 janvier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала