Près de 230.000 personnes manifestent en France après les attaques jihadistes

© © Photo: AP/Lionel CironneauPrès de 230.000 personnes manifestent en France après les attaques jihadistes
Près de 230.000 personnes manifestent en France après les attaques jihadistes - Sputnik France
Près de 230.000 personnes manifestaient samedi dans plusieurs villes françaises en hommage aux 17 victimes des attaques qui ont endeuillé la France ces derniers jours, selon un décompte de l'AFP.

C'est à Toulouse que le cortège a été le plus important, avec 80 000 personnes. A Pau (80 000 habitants), 30 000 à 40 000 personnes ont défilé. A Nantes, ce sont plus de 30.000 personnes qui défilaient samedi après-midi. A Nice, 5e ville de France (350.000 habitants), dans la matinée, entre 23.000 personnes, selon la police, et 25.000 à 30.000, selon les organisateurs, - la Ville avait appelé au rassemblement - ont défilé silencieusement sur la Promenade des Anglais. 

A Pau, qui compte près de 80.000 habitants, ce sont au moins 30.000 personnes, selon la police, près de 40.000, selon la mairie organisatrice du rassemblement, qui ont participé à la mi-journée à une marche silencieuse dans le centre-ville. 

A Orléans, ce sont 22.000 personnes qui ont défilé dans les rues, selon la police. 

A Caen, environ 6.000 personnes se sont rassemblées devant le mémorial pour la Paix, selon une source proche du Mémorial. Les manifestants ont entonné sous la bruine la chanson "Ma liberté" en brandissant des fleurs ou des crayons, devant le Mémorial.

A Besançon 22.000 personnes se sont réunies (police).

A Lannion (Côtes d'Armor), le rassemblement a réuni quelque 3.500 personnes. A Bourges (Cher), ils étaient 4.000, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) entre 5.000 (police) et 10.000 (organisateurs).

A Martigues (Bouches-du-Rhône) 4.000 personnes ont participé à une marche, selon la police municipale, dans cette commune de 47.000 habitants. A Miramas, selon la municipalité, "plus d'un millier de personnes se sont réunies".

A Gap, ils étaient 6.000 et à Briançon (Hautes-Alpes) 2.200.

A Sens, 3000 personnes se sont rassemblées (municipalité), entre 1500 et 2000 (organisateurs) à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) et 3.000 personnes à Privas, préfecture de l'Ardèche.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала