Les sanctions de l’UE : l’effet boomerang ?

© © Collage: Voix de la RussieLes sanctions de l’UE : l’effet boomerang ?
Les sanctions de l’UE : l’effet boomerang ? - Sputnik France
« L’UE entend lever graduellement les sanctions à l’égard de la Russie », c’est le titre à peu près sensationnel d’un commentaire publié dans le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten.

Le journal écrit en se référant au Wall Street Journal américain qu’un document de travail discutable contenant des initiatives d’atténuer la pression économique sur la Fédération de Russie est conçu dans les « allées du pouvoir » bruxelloises. C’est une sorte de mémorandum qui est déjà adressé aux gouvernements des pays membres de l’UE. Qui plus est, il est prévu de le soumettre à l’examen des chefs des diplomaties des Etats de l’UE qui doivent se réunir le 19 janvier.

« Tout porte à croire, écrit, en particulier, le journal Deutsche Wirtschafts Nachrichten, que l’opinion concernant le préjudice sérieux porté par les sanctions aux pays européens a pris définitivement le dessus à Bruxelles ». L’UE entend mettre au plus vite fin à la situation qui s’est créé dans le contexte de l’éventuelle récession en Russie et vu l’état insatisfaisant des pays de l’eurozone.

Selon The Wall Street Journal cité par l’édition allemande, l’UE entend réviser la stratégie. Il est prévu de normaliser graduellement les relations avec la Russie plutôt que de reprendre l’état des choses (« business as usual »). Selon la source américaine, les chefs des diplomaties européennes n’adopteront pas de décisions définitives mais l’élaboration d’un « document discutable » est la première tentative sérieuse de l’UE de normaliser les relations avec la Russie.

L’atténuation des sanctions doit servir de condition primordiale de ce processus. Cependant, selon le mémorandum, les mesures appliquées à l’égard de la Russie en rapport avec le « litige autour de la Crimée » resteront intactes.

Il est possible que d’autres sanctions soient partiellement levées, affirment les auteurs du document. A leur avis, il convient de soulager en premier lieu la condition des banques russes ce qui se répercutera positivement sur les banques européennes.

Les exportations vers la Russie se sont écroulées à 50%. Pour reprendre l’expression de Prodi, les sanctions sont devenues « asymétriques ». Les exportations américaines vers la Russie se sont accrues malgré la dévaluation du rouble alors que les exportations européennes sont toujours en baisse.

Selon les observateurs, ce fait a mis hors de soi la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini. Il est maintenant devenu clair que l’UE ne se montrait pas du tout « souple » dans les relations avec la Russie. Il est possible que Mogherini propose en prévision de la réunion des ministres des AE des pays de l’UE face à la « perfidie » du frère atlantiste aîné de suspendre les « opérations armées » dans la guerre des sanctions contre la Russie. Selon les médias européens, le président français François Hollande et le chef du SPD Sigmar Gabriel, vice-chancelier et ministre allemand de l’économie, ont lancé la veille des initiatives analogues.

Qui plus est, de l’avis des médias européens, ce qui est frappant dans le « document discutable », c’est ce qu’il admet l’éventuelle coopération de l’UE avec l’Union économique eurasiatique ayant engagé ses activités en 2015. Or, certains experts, par exemple le chef du département des pays et des régions de l’Institut de l’Europe Vladislav Belov, déclinent l’euphorie tout en reconnaissant, cependant, que l’UE se rend de plus en plus compte du préjudice des sanctions pour l’Europe.

« Je pense qu’il existe une telle compréhension, dit Vladislav Belov. Or, il existe dans le même temps un consensus parfaitement net que Bruxelles ne ferait rien avant l’achèvement du premier tour des sanctions. Le problème sera à l’ordre du jour mais on ne saura, le plus probablement, pas s’entendre à ce sujet. Il est peu probable que les sanctions sectorielles soient levées prochainement. A mon avis, la question reste pour le moment ouverte. »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала