« Vive la France ! » est le mot d’ordre de solidarité des manifestants à travers tout le pays

« Vive la France ! » est le mot d’ordre de solidarité des manifestants à travers tout le pays
Après les événements tragiques de ces quelques jours en France on a l’impression que tout le pays manifeste contre le terrorisme sous le slogan « Vive la France ! ». La première manifestation a rassemblé quatre mille personnes à Nouméa, capitale de la Nouvelle-Calédonie, en Océanie française. Dans l’après-midi des manifestants ont commencé à descendre dans les rues en métropole-même.

Plus de 60 000 personnes ont défilé à Saint-Etienne Etienne pour la liberté d'expression et contre le fanatisme derrière une large banderole noire portant l'inscription "Nous sommes Charlie", en hommage à l'équipe du journal satirique décimée dans un attentat mercredi. Des actions de solidarité encore plus nombreuses se sont déroulées à Lyon, Bordeaux, Reims… A 15 heures un important groupe de personnes officielles et de participants étrangers à la grandiose marche contre le terrorisme et pour la solidarité avec la France a quitté l’Elysée. Le groupe avait à sa tête le président François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel. A leur côté marchaient des chefs d’Etats et de gouvernements, ainsi que de hauts représentants de plus de 50 pays d’Europe, d’Afrique, des deux Amériques, d’Asie. La Russie était représentée à la cérémonie par le ministre des AE Sergueï Lavrov, cordialement salué à l’Elysée par le chef de l’Etat français. Le chef de la diplomatie russe lui a transmis des condoléances suite aux attentats perpétrés en France, ayant fait 17 morts. Les délégations officielles se sont rendues à la place de la République, où a commencé la marche en hommage aux victimes du terrorisme international et à l’appui des valeurs démocratiques. Les chefs d'Etat et de gouvernement, qui formaient une rangée compacte et soudée autour du chef de l'Etat français, se sont arrêtés après une minute de silence, salués individuellement par M. Hollande qui a ensuite rejoint le groupe des proches des victimes de trois jihadistes français, tués dans des assauts des forces de l'ordre. Selon la police de Paris la marche républicaine devait mobiliser jusqu’à un million de personnes. Des représentants de pratiquement toutes les confessions de la société française ont pris part à cette marche. Et on le comprend – tolérance, solidarité, respect mutuel sont les valeurs que la France et les Français défendent contre l’extrémisme et les menaces terroristes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала