AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface

La majeure partie du fuselage de l'avion de la compagnie AirAsia Indonesia qui s'est abimé en mer de Java a été découvert au 17e jour de l'opération de recherche à une distance considérable de l'endroit où les boites noires avaient été retrouvées.

La majeure partie du fuselage de l'avion de la compagnie AirAsia Indonesia qui s'est abimé en mer de Java a été découvert au 17e jour de l'opération de recherche à une distance considérable de l'endroit où les boites noires avaient été retrouvées.

© REUTERS / Pius Erlangga La majeure partie du fuselage de l'avion de la compagnie AirAsia Indonesia qui s'est abimé en mer de Java a été découvert au 17e jour de l'opération de recherche à une distance considérable de l'endroit où les boites noires avaient été retrouvées.

Pour remonter à la surface le fragment retrouvé, les spécialistes devront recourir à des ballons gonflables.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
1/10
La majeure partie du fuselage de l'avion de la compagnie AirAsia Indonesia qui s'est abimé en mer de Java a été découvert au 17e jour de l'opération de recherche à une distance considérable de l'endroit où les boites noires avaient été retrouvées.

Pour remonter à la surface le fragment retrouvé, les spécialistes devront recourir à des ballons gonflables.
© REUTERS / Prasetyo Utomo/AntaraMercredi, des experts indonésiens ont commencé à déchiffrer le contenu des boîtes noires de l'avion.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
2/10
Mercredi, des experts indonésiens ont commencé à déchiffrer le contenu des boîtes noires de l'avion.
© REUTERS / Adek Berry/PoolLe 10 janvier, la partie arrière de l'empennage a été sortie de l'eau.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
3/10
Le 10 janvier, la partie arrière de l'empennage a été sortie de l'eau.
© REUTERS / Prasetyo Utomo/PoolLa queue de l'avion a été récupérée par le bateau indonésien Crest Onyx.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
4/10
La queue de l'avion a été récupérée par le bateau indonésien Crest Onyx.
© AFP 2022 StringerQuatre hublots de la queue de l'avion sont restés intacts.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
5/10
Quatre hublots de la queue de l'avion sont restés intacts.
© REUTERS / Darren Whiteside Les boîtes noires de l'avion ont été retrouvées dans la queue de l'avion.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
6/10
Les boîtes noires de l'avion ont été retrouvées dans la queue de l'avion.
© REUTERS / Adek Berry/Pool Selon les sauveteurs, les boîtes noires étaient en bon état.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
7/10
Selon les sauveteurs, les boîtes noires étaient en bon état.
© REUTERS / Prasetyo Utomo/PoolLa partie arrière de l'empennage posée sur le bateau Crest Onyx
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
8/10
La partie arrière de l'empennage posée sur le bateau Crest Onyx
© REUTERS / Adek Berry/PoolL'opération visant à remonter la partie arrière de l'empennage de l'avion.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
9/10
L'opération visant à remonter la partie arrière de l'empennage de l'avion.
© REUTERS / Darren WhitesideL'avion s’est abimé en mer peu après son décollage de la ville indonésienne de Surabaya à destination de Singapour. Selon les autorités indonésiennes, peu avant l'accident, le pilote de l'A320 avait demandé à prendre de l'altitude pour éviter des nuages très menaçants, mais n'avait pas reçu le feu vert du contrôle aérien en raison d'un trafic trop important dans ce secteur très fréquenté. Le contact entre l'appareil et le contrôle aérien a été perdu peu après. L'avion avait à son bord 162 personnes, toutes ont péri dans le crash.
AirAsia: des débris de l'avion remontés à la surface - Sputnik France
10/10
L'avion s’est abimé en mer peu après son décollage de la ville indonésienne de Surabaya à destination de Singapour. Selon les autorités indonésiennes, peu avant l'accident, le pilote de l'A320 avait demandé à prendre de l'altitude pour éviter des nuages très menaçants, mais n'avait pas reçu le feu vert du contrôle aérien en raison d'un trafic trop important dans ce secteur très fréquenté. Le contact entre l'appareil et le contrôle aérien a été perdu peu après. L'avion avait à son bord 162 personnes, toutes ont péri dans le crash.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала