Mali: une attaque terroriste condamnée par l'Onu

L'attaque perpétrée au Mali contre les casques bleus onusiens faisant un mort et quatre blessés confirme la nécessité du règlement politique et de la restauration du pouvoir d'Etat dans ce pays, a déclaré samedi soir le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon dans un communiqué.

L'attaque perpétrée au Mali contre les casques bleus onusiens faisant un mort et quatre blessés confirme la nécessité du règlement politique et de la restauration du pouvoir d'Etat dans ce pays, a déclaré samedi soir le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon dans un communiqué.

"Cette récente attaque ne fait que souligner l'urgence du règlement politique du conflit et de la restauration du pouvoir d'Etat sur tout le territoire du Mali", indique le communiqué.

Le communiqué annonce que Ban Ki-moon condamne fermement l'attaque et exprime ses condoléances aux proches des victimes.

Le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l'extrême nord-est du pays, a été samedi 17 janvier la cible d'une nouvelle attaque au cours de laquelle un casque bleu tchadien a été tué.

Tôt samedi matin à Kidal, " le camp de la Minusma a été attaqué par les terroristes. Ils ont d'abord lancé un camion suicide vers une entrée du camp. Ensuite, ils ont attaqué. Les soldats de la Minusma ont riposté. Malheureusement, un soldat tchadien de la Minusma a été tué, quatre autres blessés ", a déclaré une source  source de la Minusma.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала