Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs

S'abonner
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite s'est éteint à l'âge de 91 ans. Son demi-frère Salmane ben Abdel Aziz, âgé de 79 ans et qui avait été nommé prince héritier en juin 2012, lui succède sur le trône.

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite s'est éteint à l'âge de 91 ans. Son demi-frère Salmane ben Abdel Aziz, âgé de 79 ans et qui avait été nommé prince héritier en juin 2012, lui succède sur le trône.

© REUTERS / Dylan Martinez/FilesLe roi Abdallah d'Arabie saoudite s'est éteint à l'âge de 91 ans. Son demi-frère Salmane ben Abdel Aziz, âgé de 79 ans et qui avait été nommé prince héritier en juin 2012, lui succède sur le trône.

Le roi, qui souffrait d'une pneumonie, est mort vendredi "à 01H00 (22H00 GMT jeudi)" et sera enterré le même jour après les prières de l'après-midi.
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs - Sputnik France
1/8
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite s'est éteint à l'âge de 91 ans. Son demi-frère Salmane ben Abdel Aziz, âgé de 79 ans et qui avait été nommé prince héritier en juin 2012, lui succède sur le trône.

Le roi, qui souffrait d'une pneumonie, est mort vendredi "à 01H00 (22H00 GMT jeudi)" et sera enterré le même jour après les prières de l'après-midi.
© REUTERS / Mike Cassese/FilesEn décembre, le roi Abdallah avait été hospitalisé en raison d'une pneumonie.
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs - Sputnik France
2/8
En décembre, le roi Abdallah avait été hospitalisé en raison d'une pneumonie.
© AFP 2021 Fiona HansonLe Gardien des deux saintes mosquées, le roi Abdallah ben Abdel Aziz.
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs - Sputnik France
3/8
Le Gardien des deux saintes mosquées, le roi Abdallah ben Abdel Aziz.
© AP Photo / ITAR-TASS/ Presidential Press Service, Dmitry AstakhovLe nouveau roi Salmane d'Arabie saoudite a déclaré vendredi qu’il n'y aurait pas de changement dans la politique du royaume après la mort de son prédécesseur Abdallah, et a appelé à l'unité parmi les musulmans divisés par la guerre.
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs - Sputnik France
4/8
Le nouveau roi Salmane d'Arabie saoudite a déclaré vendredi qu’il n'y aurait pas de changement dans la politique du royaume après la mort de son prédécesseur Abdallah, et a appelé à l'unité parmi les musulmans divisés par la guerre.
© AP Photo / Fayez NureldineEn mars 2014, le roi Abdallah a déclaré que l'état de santé de Salmane suscitait de graves préoccupations et que le prince pourrait même refuser de diriger le pays.
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs - Sputnik France
5/8
En mars 2014, le roi Abdallah a déclaré que l'état de santé de Salmane suscitait de graves préoccupations et que le prince pourrait même refuser de diriger le pays.
© AP Photo / Pablo Martinez MonsivaisLe président américain Barack Obama et le prince héritier Salmane ben Abdel Aziz
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs - Sputnik France
6/8
Le président américain Barack Obama et le prince héritier Salmane ben Abdel Aziz
© AFP 2021 Fayez NureldineLe nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdel Aziz, a déjà désigné le prince Muqrin comme son héritier et prince de la couronne.
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs - Sputnik France
7/8
Le nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdel Aziz, a déjà désigné le prince Muqrin comme son héritier et prince de la couronne.
© REUTERS / Fayez Nureldine/Pool/Files Né à Riyad, le roi Abdallah ben Abdel Aziz était le 13e fils du roi Abdel Aziz, fondateur du royaume. Il était proche des tribus qui fournissaient les recrues de la Garde nationale, cette "armée blanche" qu'il avait dirigée avant d'en confier les rênes à son fils Mitaab.
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs - Sputnik France
8/8
Né à Riyad, le roi Abdallah ben Abdel Aziz était le 13e fils du roi Abdel Aziz, fondateur du royaume. Il était proche des tribus qui fournissaient les recrues de la Garde nationale, cette "armée blanche" qu'il avait dirigée avant d'en confier les rênes à son fils Mitaab.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала