APCE: boycott de la délégation russe si les sanctions sont maintenues

La délégation russe quittera la session de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) si les sanctions à son encontre sont renouvelées, a déclaré lundi le président de la Commission des Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe), Alexeï Pouchkov.

La délégation russe quittera la session de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) si les sanctions à son encontre sont renouvelées, a déclaré lundi  le président de la Commission des Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe), Alexeï Pouchkov.

"Pour le moment, la Russie ne veut pas quitter la session de l'APCE, nous allons agir conformément à la décision prise, c'est-à-dire que si les sanctions sont relancées à l'encontre de notre délégation, nous quitterons la session de l'APCE, alors que si les sanctions ne sont pas adoptées, nous resterons", a indiqué aux journalistes le parlementaire.

En avril 2014, la Russie avait été privée de son droit de vote à l'APCE, d'entrer à sa direction et de participer à ses missions de surveillance jusqu'en janvier 2015 à cause du rattachement de la Crimée à la Russie et de son soutien présumé aux insurgés dans l'est de l'Ukraine. La délégation russe a quitté la salle de réunions.

Selon le règlement de l'Assemblée, les droits de toutes les délégations sont rétablis lors des sessions d'hiver.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала