Auschwitz/commémoration: Poutine aurait dû être invité (député)

© Sputnik . Mikhail Klimentiev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik France
Le député du Parlement européen Knut Fleckenstein regrette que le président russe Vladimir Poutine n'ait pas été invité à la célébration du 70ème anniversaire de la libération du camp de concentration nazi Auschwitz-Birkenau.

Le député du Parlement européen Knut Fleckenstein regrette que le président russe Vladimir Poutine n'ait pas été invité à la célébration du 70ème anniversaire de la libération du camp de concentration nazi Auschwitz-Birkenau.

Selon M. Fleckenstein, les autorités polonaises ont manqué une excellente occasion - fournie par la commémoration de cette date historique - de relancer le dialogue avec la Russie.

"Je pense qu'il n'a pas été invité en raison de la situation militaire en Ukraine. Les personnes responsables des invitations devaient s'être dit: celui qui se comporte de la sorte à l'égard des Etats voisins n'est pas digne d'assister à la cérémonie d'hommage. Personnellement, j'aurais pris une autre décision et je regrette que M. Poutine ne soit pas venu", a déclaré le parlementaire européen sur les ondes d'Inforadio.

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, avait antérieurement fait savoir que Vladimir Poutine ne se rendrait pas à la commémoration de cette date faute d'avoir reçu une invitation officielle. La Russie y sera représentée par le chef de l'administration présidentielle Sergueï Ivanov.

"Poutine est un représentant de la Russie, la plus grande république fédérée de l'ex-URSS. C'est l'Armée Rouge qui a libéré Auschwitz, et c'est pour cela qu'il doit assister à la cérémonie", a indiqué M. Fleckenstein.

"J'espérais que la commémoration de ce crime atroce offrirait une chance d'entamer des négociations. Cela aurait été une bonne démarche à la lumière de la libération d'Auschwitz", a affirmé le député.

Selon lui, discuter pour savoir si ce camp de concentration a été libéré par les Russes ou les Ukrainiens tient du délire.

Le camp de concentration Auschwitz-Birkenau a été libéré le 27 janvier 1945 par les troupes soviétiques. Au moment de sa libération, il renfermait plus de 7.000 prisonniers. Devenu le symbole de l'Holocauste, le camp a été transformé en musée en 1947.

Près de 300 anciens prisonniers d'Auschwitz assisteront à la cérémonie d'hommage. Une quarantaine de pays y enverront leurs responsables de haut rang.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала