Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

« Contre la falsification de l’histoire »

« Contre la falsification de l’histoire »
S'abonner
Avenue de Fré, 66 Bruxelles, c’est l’adresse de l’ambassade de Russie en Belgique. Le premier ambassadeur de Belgique à Moscou a remis en mars 1853 les lettres de créance au tsar russe Nicolas 1er et le premier ambassadeur de Russie a remis un mois après ses lettres de créance au roi des Belges Léopold 1er.

Ainsi, l’histoire des relations diplomatiques entre nos pays dépasse 160 ans. En plus de réagir aux plaintes, les diplomates de l’ambassade aident les gens à réaliser leurs projets intéressants et utiles. L’attaché de presse de l’ambassade Alexei Grigoriev parle de ses activités et des principales manifestations qui seront engagées en 2015.

Alexey Grigoriev: Sans aucun doute on peut dire que la célébration du 70-ième anniversaire de la victoire dans la Grande guerre patriotique deviendra l’événement le plus important de cette année. Le prochain anniversaire est un événement très imporant au niveau politique particulièrement dans la situation présente, touchée par les complications dans les relattions internationales. Maintenant malheureusement des certaines forces politiaues tentent de corriger la mémoire historique de ce conflit. Des faits historiques sont subis à la déformation ou à la falcification. Souvent cela est fait pour saper le rôle et la place de la Russie dans le système moderne des relations internationales. Personne n’a le droit de rabaisser le prix que notre pays et nos peuples ont payé pour la victoire dans cette guerre. Nos pères et nos grands - pères ont défendu non seulement notre liberté, mais aussi ils ont apporté une contribution décisive à la libération de l’Europe des nazis. Nous sommes convaincus que la mémoire historique de l’Europe conduit à la recherche pacifique de tous les conflits. Et notre ambassade contribue à la préservation de cette mémoire.

Dans le cadre de la célébration nous allons tout d’abord honorer les vétérans qui malheureusement nous quittent chaque année. Au cours de l’année 2015 nous planifions de réaliser un complexe des manifestations commémoratives qui auront lieu aux divers endroits de Belgique. Des organisations de nos compatriotes participent dans la mise en oeuvre des ces plans. Depuis le 9 mai 2014 ils réalisent le projet qui s’appelle la Veille de la mémoire et qui se terminera le 9 mai de cette année par le grand concert au Centre culturel de la Russie à Bruxelles.Une série d’expositions thématiques a été organisée dans le cadre de ce projet dans les différentes villes de la Belgique.La plupart des ambassades de la Communauté des Etats Indépendants participent à la préparations des manifestations commémoratives communes. A l’heure actuelle le comité d’organisation est déjà formé et on achève maintenant l’élaboration d’un plan conjoint. En dehors de cela nous réalisons un complexe habituel des manifestations dont le but est à présenter en Belgique la culture russe, promouvoir la langue russe et consolider nos compatriotes. A mi-février nous planifions de signer un protocole de la coopération pour cette année entre notre ambassade, la représentation de Rossotroudnitchestvo, la représentation de l’Eglise Orthodoxe russe et des organisations des compatriotes. Dans le projet de ce document est déjà presque une centaine de différentes manifestations. Les plus grandes sont le festival anuuel culturel Rendez-vous avec la Russie et la soirée caritative «Patrimoine russe».

Notre ambassade mène en pernanence le travail commémoratif avec les organisations des vétérans belges. Ensemble on cherche des tombes des soldats soviétiques, qui sont péris pendant la seconde guerre mondiale.Il y a beaucoup de tombes que nous connaissons, mais nous ne connaissons pas les noms des soldats, qui sont enterrés là - bas. On travaille en permanence avec les autorités belges pour trouver les noms de ces soldats. Les organisations des vétérans belges nous aident beaucoup.De temps en temps nous avons la possibilité de trouver l’information dans les bases des données russes, par exemple conne la base mémoriale. L’année passée nous avons accueilli une famille du partisan russe qui ont péri ici pendant la deuxième guerre mondiale, Kondratiev, qui est enterré pas loin de Bruxelles. Sa famille est venue de la ville Tcheboksary et c’était la première visite de cette famille sur la tombe de leur ancêtre. Les pouvoirs locaux ont organisé une manifestation commémorative. De temps en temps nous essayons de trouver les parents des soldats qui sont enterrés ici.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала