Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sanctions: une guerre économique contre la Russie

© AFP 2021 Fabrice CoffriniPDG de la banque russe VTB Andreï Kostine
PDG de la banque russe VTB Andreï Kostine - Sputnik France
S'abonner
Les sanctions visant la Russie constituent une guerre économique susceptible de compromettre la stabilité en Europe.

La décision adoptée par les chefs de diplomatie de l’Union européenne de prolonger les sanctions imposées contre Moscou sur fond de crise ukrainienne est comparable à une "guerre économique", a estimé vendredi le PDG de la banque russe VTB Andreï Kostine. 

Symbole de l'Union européenne - Sputnik France
Russie: les chefs des diplomaties de l'UE prolongent les sanctions
"Nous sommes persuadés que les sanctions sont une guerre économique contre la Russie. (…) Cette guerre économique exercera évidemment un impact négatif sur l'économie russe, mais aussi et surtout sur le dialogue politique et la sécurité en Europe. Et qui voudrait vivre dans un monde moins sécurisé?", a déclaré M.Kostine dans une interview accordée à la chaîne de télévision CNBC.

Et d'ajouter que les sanctions étaient un "mauvais moyen d'entretenir des relations avec la Russie" et pouvaient "compromettre la stabilité en Europe".

Jeudi, lors d'une réunion ministérielle sur l'Ukraine, les chefs de diplomatie de l'UE ont convenu de prolonger de six mois les sanctions introduites contre la Russie en raison de l'aggravation de la situation en Ukraine. Ils ont également demandé à la Commission européenne d'élargir les listes noires d'entités et d'individus russes visés par les sanctions.

Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion - Sputnik France
Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion
Les relations entre la Russie et l'Occident se sont détériorées en 2014 en raison de la situation en Ukraine. Fin juillet, l'UE et les Etats-Unis, dont les mesures ne concernaient initialement que des personnes physiques et morales russes, ont frappé de sanctions des secteurs entiers de l'économie russe. La Russie a riposté par un embargo alimentaire.

La Russie a déclaré à maintes reprises que le langage des ultimatums et des sanctions à son encontre était inacceptable. Le Kremlin a plusieurs fois démenti son implication dans les événements dans l'est de l'Ukraine et souligné son intérêt à voir surmontée la crise politique et économique dans l'Etat voisin.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала