L’agence chinoise Dagong maintient la note souveraine de la Russie

© Sputnik . Alexander Demianchuk / Aller dans la banque de photosBillet de 5.000 roubles
Billet de 5.000 roubles - Sputnik France
L'agence chinoise de notation financière Dagong Global Credit Rating a maintenu au niveau stable la note souveraine de la Russie en devises nationale et étrangères.

Спасская башня Московского Кремля - Sputnik France
Russie: l'agence Dagong maintient la note A
Les réserves en devises assurent un amortisseur indispensable pour l'économie russe. Elles gardent un écart relativement petit entre les ressources pour honorer les dettes et la possibilité de produire des biens, estime l'agence.

Le pronostic est donné pour 1-2 années, et l'agence n'entend pas revoir prochainement sa note. Elle reconnait l'effet des conditions extérieures qui se dégradent sur l'économie russe, ainsi que la croissance de la dette d'Etat. A la fois demeure stable la solvabilité des gouvernements régionaux et fédéral. Les recettes du gouvernement fédéral ont diminué, mais démontrent toujours un potentiel à moyen et long terme, remarquent les analystes de l'agence.

Elle envoie un signal aux investisseurs chinois — on peut et l'on doit travailler avec le business russe, considère Yakov Berger, expert à l'Institut de l'Extrême-Orient auprès de l'Académie russe des sciences.

Nous savons que les pourparlers sur une augmentation des investissements chinois en Russie ont lieu. Et comme les investissements chinois sont presque toujours soutenus par l'Etat, ce sont donc des placements de capitaux assez surs. Si l'agence de notation estime que les investissements des sociétés chinoises sont suffisamment protégés, c'est encore un signal pour que les investissements aillent en Russie. Pour que les projets déjà annoncés ou qui seront signés puissent être mis en œuvre normalement.

Standard & Poor's - Sputnik France
S&P ramène la Russie en catégorie spéculative
Le pronostic de Dagong contraste avec la position de l'agence internationale de notation Standard&Poor"s qui avait abaissé la note souveraine de la Russie en devises étrangères à un niveau spéculatif. Au début de l'année une autre agence internationale de notation — Fitch — a fait une prévision analogue. En commentant les décisions des concurrents occidentaux, le chef de l'agence chinoise Guan Jianzhong les a qualifiés de trop politiquement engagées. De tels standards ne peuvent pas, à son avis, être objectifs et crédibles. Le cas de la Russie est de loin le seul où les notes attribuées par Dagong et les agences occidentales divergent de façon cardinale. Ainsi leur engagement politique ne permet pas d'évaluer justement les notes souveraines des économies émergentes.
Dans le cas de la Russie, un dessous politique n'est pas à exclure, mais la note stable est fondée, estime Yakov Berger:

Au regard formel, Dagong a absolument raison. La dette de la Russie n'est pas tellement importante en comparaison de beaucoup d'autres Etats qui ont formellement une note plus élevée. La balance des paiements est également positive. Je ne doute donc pas trop au sujet du caractère correct de cette décision. C'est autre chose que l'Etat chinois applique sa politique à lui. Certes l'agence de notation est indépendante, mais elle ne peut ne pas tenir compte de la tendance générale des rapports entre la Chine et la Russie. Et dans ce sens, et pas dans quelque autre, la politique y joue un rôle.

La Russie et la Chine insistent depuis des années sur la nécessité de former une agence internationale qui va évaluer objectivement les marchés émergents. Et non pas utiliser le mécanisme de notation à titre d'un instrument politique contre tel ou tel autre Etat. Ainsi, on étudie actuellement le projet de création d'une telle agence avec la participation de Dagong. Il est soutenu par l'Inde, le Brésil et l'Afrique du Sud, membres du BRICS, qui tout comme la Chine avec la Russie ont intérêt de voir évaluer objectivement les capacités éventuelles de leurs partenaires. Dans le cas de la Russie Dagong a fait une démarche dans ce sens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала