Un dirigeant d'Al-Qaïda qui avait menacé la France tué au Yémen

La branche yéménite d'Al-Qaïda a confirmé la mort d'un de ses dirigeants, Haris en-Nazari, qui avait proféré des menaces contre la France.

Un dirigeant d'Al-Qaïda, Haris en-Nazari, qui avait promis de nouvelles attaques terroristes contre la France le 10 janvier dernier, a été tué le 31 janvier dernier au Yémen lors d'une frappe aérienne américaine, rapporte le site Yemen Press.

Charlie Hebdo: Al-Qaïda au Yémen revendique l'attaque - Sputnik France
Charlie Hebdo: Al-Qaïda au Yémen revendique l'attaque
Selon la branche yéménite d'Al-Qaïda, Haris en-Nazari, membre d'Al-Qaida dans la péninsule Arabique (AQPA), et trois autres terroristes ont été tué dans la province de Shabwah (est).

Haris en-Nazari a déclaré que la France serait la cible de nouveaux attentats après l'attaque contre la rédaction de l'hebdomadaire parisien Charlie Hebdo qui avait fait 12 morts.

Al-Qaïda est l'une des plus dangereuses organisations terroristes du monde. Elle opère en Irak, au Yémen, en Algérie, au Maroc, en Tunisie, au Mali et au Niger. Elle se trouve derrière l'attaque du 11 septembre 2011 contre le World Trade Center de New York, qui a fait près de 3.000 morts.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала