Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Grèce rejette les ultimatums

© REUTERS / Alkis KonstantinidisGreek Prime Minister Alexis Tsipras addresses lawmakers of his leftist Syriza party in the parliament February 17, 2015.
Greek Prime Minister Alexis Tsipras addresses lawmakers of his leftist Syriza party in the parliament February 17, 2015. - Sputnik France
S'abonner
La zone euro a posé un ultimatum à la Grèce qui a jusqu'à vendredi pour accepter les conditions du programme d'aide, mais Athènes refuse de l'accepter.

La Grèce refuse de recevoir des ultimatums lors des négociations sur son avenir, a déclaré mardi le premier ministre grec Alexis Tsipras lors d'une réunion du groupe parlementaire de la Coalition de gauche radicale.

"La Grèce n'entend pas mener des négociations sur des ultimatums (…) Personne n'est en droit de parler à la Grèce comme à une colonie, de traiter les Grecs en parias de l'Europe", a prévenu M.Tsipras.

Le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Kotzias - Sputnik France
La Russie pourrait aider la Grèce endettée
Et d'ajouter que trois mois après les élections, le peuple grec avait l'impression de vivre et de respirer dans un autre pays.

"Non, nous n'avons pas surmonté nos énormes difficultés économiques. Nous n'avons pas guéri les plaies de la crise économique, mais les Grecs se sentent autrement, ils ne se sentent plus nuls et humiliés", a précisé le chef du gouvernement.

Selon M.Tsipras, les propos tenus par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble humilient le peuple grec tout entier.  

Dutch Finance Minister and Eurogroup President Jeroen Dijsselbloem arrives for an Eurogroup meeting at the EU Council building in Brussels on Monday, Feb. 16, 2015. - Sputnik France
Grèce: la zone euro lance un ultimatum
La zone euro a lancé lundi un ultimatum à la Grèce pour qu'elle demande d'ici la fin de la semaine une extension de son programme d'aide financière, à l'issue d'une nouvelle réunion à Bruxelles qui a tourné court après la fin de non-recevoir opposée par Athènes. 

M.Schäuble a dénoncé l'attitude "irresponsable" du nouveau gouvernement d'Athènes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала