Un expert nucléaire à la tête du Pentagone

© Sputnik . Jonathan Ernst/FilesAshton Carter, U.S. President Barack Obama's nominee to be secretary of defense, testifies before a Senate Armed Services Committee confirmation hearing on Capitol Hill in Washington, in this February 4, 2015 file photo
Ashton Carter, U.S. President Barack Obama's nominee to be secretary of defense, testifies before a Senate Armed Services Committee confirmation hearing on Capitol Hill in Washington, in this February 4, 2015 file photo - Sputnik France
Ashton Carter, expert nucléaire auteur d’articles aux titres terrifiants, prend la tête du Pentagone. Il remplace le contesté Chuck Hagel qui n’a pas réussi à faire ses preuves au Pentagone.

Barack Obama a nommé un nouveau chef du Pentagone. Ashton Carter arrive à la tête du plus imposant appareil militaire de l’histoire de l’humanité avec un profil singulier: un doctorat en physique nucléaire. Jamais des spécialistes possédant un tel profil ne se retrouvent à un tel poste, relève Le Journal de Montréal.

M.Carter s’est fait la main depuis 20 ans dans les couloirs du Pentagone et il a développé une vision apocalyptique de ce que les ennemis des Etats-Unis peuvent leur faire subir.

Au milieu des années 2000, par exemple, il a publié une analyse au titre terrifiant: "Le lendemain: actions à prendre à la suite d’une explosion nucléai¬re dans une ville américaine".

Il y proposait, par exemple, de fermer les autoroutes aux survivants paniqués pour faciliter la circulation des véhicules d’urgence. Il envisageait l’évacuation massive des grandes villes, s’attendant à ce que d’autres explosions surviennent si la première avait réussi.

Walter Pincus, journaliste du Washington Post qui décortique les textes gouvernementaux les plus obscurs, a constaté que Barack Obama avait demandé au Congrès 8,8 milliards de dollars pour l’armement nucléaire du pays pour 2015-2016: ceci représente une hausse de plus de 10% par rapport à l’année dernière.

M.Pincus conclut que ces demandes budgétaires donnent le sentiment que les Etats-Unis se préparent, en fait, à une guerre atomique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала