Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou autorise les importations de porc français

© AFP 2021 DAMIEN MEYER Piglets huddle together in the aisle where protesters put them in the meat seaction of a supermarket in Rennes, western France on February 7, 2015
Piglets huddle together in the aisle where protesters put them in the meat seaction of a supermarket in Rennes, western France on February 7, 2015 - Sputnik France
S'abonner
La Russie a autorisé les importations françaises de porc, interdites il y a un an en raison de la peste porcine africaine enregistrée dans l'est de la France.

France: l'embargo russe provoque la faillite d’un abattoir - Sputnik France
France: l'embargo russe provoque la faillite d’un abattoir
Le Service vétérinaire russe a levé l'embargo sur les importations françaises de porc, de lard et de fressure instauré il y a un an suite à une épizootie de peste porcine africaine (PPA) dans l'est de la France, indique un communiqué du service.

Selon le document, les importations de porc français pourraient reprendre dans les prochaines semaines. Le ministère russe de l'Agriculture a pour sa part annoncé que des accords similaires avaient également été signés avec d'autres pays de l'UE, sans toutefois citer ces derniers.

"Certains pays membres de l'UE souhaitent être inclus dans cette liste. Tous ces pays sont situés loin des foyers de PPA", a déclaré Alexeï Alexeïenko, directeur adjoint du Service fédéral russe de contrôle vétérinaire et phytosanitaire.

Les éleveurs français ont subi un manque à gagner d'environ 500 millions d'euros suite à l'interdiction de leurs produits en Russie.

Selon M. Alexeïenko, les importations de porc français sont une question pratiquement réglée.

"Nous achetons en Amérique latine des produits alimentaires dont nous avons besoin. Le Brésil figure parmi nos principaux fournisseurs. L'Europe est située plus près de nous, et nous savons que le service vétérinaire français fonctionne au plus haut niveau. Voici pourquoi nous acceptons ses garanties", a conclu le responsable du Service de contrôle vétérinaire russe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала