Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le président du Sénat français va rencontrer Poutine

© REUTERS / Maxim Shemetov French Senate President Gerard Larcher gestures during a meeting with Russian Foreign Minister Sergei Lavrov in Moscow February 25, 2015.
French Senate President Gerard Larcher gestures during a meeting with Russian Foreign Minister Sergei Lavrov in Moscow February 25, 2015. - Sputnik France
S'abonner
Après s'être entretenu cette semaine avec des députés et des sénateurs russes, ainsi qu'avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le président du Sénat français Gérard Larcher sera reçu par le président russe Vladimir Poutine, écrit mercredi le quotidien Izvestia. Leur entretien est prévu pour le 26 février.

Le président du Sénat est accompagné par le représentant spécial du gouvernement français pour la Russie, Jean-Pierre Chevènement, qui pense que l'Union européenne ne doit pas provoquer les sentiments pro-européens en Ukraine.

Встреча председателя ГД РФ С.Нарышкина с председателем Сената Франции Жераром Ларше - Sputnik France
Le président du Sénat français prévoit un allègement des sanctions antirusses
Alexeï Pouchkov, président de la commission des affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe), voit dans la rencontre de Gérard Larcher avec le président russe la preuve d'un manque d'unité en Europe sur la politique à mener par les gouvernements proaméricains vis-à-vis de la Russie. Pouchkov relève que le président du Sénat français représente l'opposition gouvernementale — l'UMP — et est ainsi "le deuxième homme de l'État".

Ситация в поселке Логвиново на Донбассе - Sputnik France
Guaino: Paris a multiplié les erreurs sur l'Ukraine
Alexeï Pouchkov explique que lors de sa rencontre avec les députés russes, Gérard Larcher a évoqué la nécessité d'abandonner la politique de sanctions.

Le président de la Douma Sergueï Narychkine a suggéré, pendant son entretien avec Gérard Larcher, d'organiser des consultations parlementaires au "format Normandie" pour assurer la mise en œuvre des accords de Minsk. Pour sa part, le président du Sénat a noté que les sanctions de l'UE contre la Russie seraient assouplies à court terme.

Jean-Luc Melenchon - Sputnik France
Mélenchon: les sanctions antirusses sont des "provocations dérisoires"
Le vice-président de la commission des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Andreï Klimov, a déclaré que pendant son entretien avec les sénateurs russes Gérard Larcher avait souligné que sa décision de se rendre en Russie à ce moment précis n'était pas un hasard. Les Français ont intérêt à ce que les accords de Minsk soient remplis parce que, dans un certain sens, l'honneur de la France est en jeu. Les Français pensent que l'Ukraine a besoin d'une décentralisation et ils sont prêts à partager leur expérience.

Russian President Vladimir Putin, right, meets with French politician and businessman Philippe de Villiers - Sputnik France
De Villiers: l'Europe ne doit plus écrire son avenir avec le stylo américain
Le sénateur a ajouté que la situation actuelle de l'Union européenne n'était pas à envier, parce que les échanges russo-américains avaient augmenté en l'espace de 11 mois de 7,5%, de 1,5% avec la Nouvelle-Zélande, alors que les échanges entre l'UE et la Russie avaient chuté de 7,3%.

Sergueï Fedorov, de l'Institut de l'Europe affilié à l'Académie des sciences de Russie, a noté que depuis l'époque de Charles de Gaulle la France cherchait à être autonome sur l'arène internationale.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала