Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

EI: les Rafale du Charles de Gaulle larguent leurs premières bombes

© Flickr / AirwolfhoundRafale de l'Armée de l'air française
Rafale de l'Armée de l'air française - Sputnik France
S'abonner
Deux jours après l’engagement du porte-avions français Charles de Gaulle dans les opérations de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique, ses Rafale ont porté leurs premières frappes contre les positions des djihadistes en Irak.

 Les chasseurs Rafale du navire amiral de la Marine française, le porte-avions Charles de Gaulle ont largué mercredi leurs premières bombes sur les positions des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) en Irak, rapportent les médias.

French aircraft carrier Charles-de-Gaulle sets sail from the southern French port of Toulon on January 13, 2015 before taking part in military operations in the Gulf - Sputnik France
Le porte-avions Charles de Gaulle s'engage dans les opérations contre l'EI
Cela s'est produit deux jours après le début de l'engagement du navire français dans les opérations de la coalition internationale contre l'Etat islamique. 

La France est le premier pays à avoir rejoint en septembre 2014 la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis. Depuis août, ces derniers effectuent des frappes aériennes contre les positions de l'EI en Irak et depuis le 23 septembre, en Syrie.

Le Charles de Gaulle est actuellement le seul porte-avions en service dans la Marine nationale. Mis en exploitation en 2001, il est le premier bâtiment de surface français à propulsion nucléaire.

L'expansion du groupe djihadiste Etat islamique figure actuellement parmi les problèmes internationaux les plus graves. Une des organisations terroristes les plus cruelles, l'EI a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Le groupe, qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, poursuit son agression en vue d'élargir ses conquêtes territoriales.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала