Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Diplomatie russe: Moscou veut poursuivre le dialogue avec l'Occident

© Flickr / myxabyxeЗдание министерства иностранных дел РФ
Здание министерства иностранных дел РФ - Sputnik France
S'abonner
Malgré les pressions sans précédent exercées sur la Russie en raison de sa position sur l'Ukraine, Moscou souhaite poursuivre le dialogue avec les pays occidentaux.

Presidential spokesman Dmitry Peskov - Sputnik France
Porte-parole de Poutine: l'Occident doit respecter les intérêts russes
Moscou veut poursuivre le dialogue avec les Etats occidentaux aussi bien à travers les relations bilatérales que dans le cadre de différentes structures internationales, dont les Nations unies, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et le Conseil de l'Europe, a annoncé jeudi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Bien qu'elle soit obligée de faire face aux "pressions exercées à l'aide de sanctions illégitimes et aux tentatives d'ingérence dans les affaires intérieures des pays membres de la Communauté des Etats indépendants (CEI), la Russie ne cherche pas de confrontation, mais s'efforce de conserver les possibilités de dialogue et de promouvoir un agenda constructif et prévisible dans sa politique extérieure", lit-on dans le communiqué de la diplomatie russe publiée à l'issue d'une réunion du collège du ministère des Affaires étrangères consacrée aux relations de Moscou avec les principaux pays occidentaux.

Les drapeaux de la Russie et de l'UE - Sputnik France
L'Occident doit comprendre les préoccupations de la Russie
Selon le document, la Russie envisage de poursuivre le dialogue avec ces pays aussi bien dans le cadre des relations bilatérales qu'à travers les contacts au sein de l'Onu, de l'OSCE, du Conseil de l'Europe et d'autres structures multilatérales.

Moscou estime que les événements liés à l'Ukraine résultent des problèmes systémiques qui se sont accumulés depuis la fin de la Guerre froide. Selon la diplomatie russe, ces problèmes tiennent en premier lieu au "désir des Etats-Unis et de leurs alliés de conserver leur domination dans les affaires internationales", d'empêcher la formation d'un "monde polycentrique plus équitable et plus démocratique" et d'entraver "l'unification de l'Europe sur la base de l'égalité en droits et de l'équilibre des intérêts".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала