Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Espagne: arrestation de huit personnes ayant combattu en Ukraine

© AP Photo / Sergei GritsA masked pro-Russian activist guard looks through a window of the regional administration building seized earlier in Donetsk, Ukraine, Friday, April 18, 2014
A masked pro-Russian activist guard looks through a window of the regional administration building seized earlier in Donetsk, Ukraine, Friday, April 18, 2014 - Sputnik France
S'abonner
Les arrestations ont eu lieu dans six régions d’Espagne. Tous les inculpés sont membres de la mouvance antifasciste.

Ukrainian servicemen keep watch at no-man's land outside Debaltseve, Donetsk region February 6, 2015 - Sputnik France
Ukraine: des mercenaires étrangers pris au piège à Debaltsevo
Un coup de filet mené vendredi dans six régions d’Espagne a abouti à l’arrestation de huit Espagnols qui revenaient d’Ukraine après avoir participé au conflit dans le sud-est du pays, a annoncé le ministère espagnol de l’Intérieur dans un communiqué.

Le communiqué, qui ne précise pas dans quel camp combattaient les intéressés, indique que les arrestations ont eu lieu en Catalogne, à Madrid, ainsi que dans les régions des Asturies, d’Estrémadure, de Murcie et de Navarre.

Trois des inculpés sont d’anciens militaires, et au moins un d’entre eux a combattu en première ligne, annonce le quotidien El Pais citant une source au sein des services antiterroristes.

Selon le journal citant ses propres sources, toutes les personnes sont des militants de différentes organisations et associations de gauche, notamment des courants communiste et antifasciste.

"Les accusations portées contre eux sont sans relation avec la réalité", a déclaré à RIA Novosti un porte-parole du Comité de soutien à l’Ukraine antifasciste de Madrid Agustin Rios.

Ce dernier a confirmé que tous les inculpés étaient des membres de la mouvance antifasciste qui se sont trouvés à différents moments sur le territoire du Donbass. Selon lui, des Espagnols ont également combattu du côté de l’armée ukrainienne, mais n’ont toutefois pas fait l’objet d’arrestations.

Le gouvernement espagnol a annoncé en septembre dernier son intention de modifier le Code pénal du pays afin que la participation aux conflits à l’étranger soit mise sur un pied d’égalité avec le terrorisme.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала