Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Assassinat de Nemtsov: Ban Ki-moon choqué

© AP Photo / Dmitry LovetskyPeople light candles in memory of Boris Nemtsov, seen behind, at the monument of political prisoners 'Solovetsky Stone' in central St.Petersburg, Russia, Saturday, Feb. 28, 2015.
People light candles in memory of Boris Nemtsov, seen behind, at the monument of political prisoners 'Solovetsky Stone' in central St.Petersburg, Russia, Saturday, Feb. 28, 2015. - Sputnik France
S'abonner
Le secrétaire général de l'Onu a été choqué par la nouvelle de l'assassinat de l'opposant russe.

Photos, flowers and candles are left in memory of Boris Nemtsov, who was recently murdered in Moscow, in Independence Square in Kiev, February 28, 2015. - Sputnik France
Nemtsov: une marche à la mémoire de l'opposant assassiné dimanche à Moscou
Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon est choqué par l'assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov en plein centre de Moscou et espère que les coupables seront punis, a annoncé samedi soir le service de presse des Nations unies dans un communiqué.

"Le secrétaire général est choqué et condamne le cruel assassinat de Boris Nemtsov à Moscou le 27 février. Le secrétaire général a noté que l'enquête avait déjà commencé et espère que les criminels seraient punis", indique le communiqué.

M.Ban Ki-moon a également adressé ses profondes condoléances aux proches et amis de Boris Nemtsov.

Diplomate russe: l'assassinat de Nemtsov, défi pour nous tous - Sputnik France
Diplomate russe: "l'assassinat de Nemtsov, défi pour nous tous"
Boris Nemtsov, 55 ans, avait été premier vice-premier ministre du président Boris Eltsine à la fin des années 90 pendant un an et demi. Après l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine en 2000, il était devenu l'un des principaux opposants au nouveau chef de l'Etat. L'homme politique a été tué par balles dans la nuit de vendredi à samedi en plein centre de Moscou, devant le Kremlin, "un assassinat qui a tout d'une provocation", selon le président russe Vladimir Poutine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала