Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Meurtre de Nemtsov: le renseignement US dément toute implication

© REUTERS / Maxim ShemetovA visitor holds flowers and a book "Confessions of the Rebel" by Russian leading opposition figure Boris Nemtsov while waiting to attend a memorial service before the funeral of Nemtsov in Moscow, March 3, 2015.
A visitor holds flowers and a book Confessions of the Rebel by Russian leading opposition figure Boris Nemtsov while waiting to attend a memorial service before the funeral of Nemtsov in Moscow, March 3, 2015. - Sputnik France
S'abonner
Selon un haut responsable de la sécurité nationale de Barack Obama, les services secrets US n'ont aucun lien avec le meurtre de l'opposant russe.

Les services secrets américains n'ont aucun lien avec l'assassinat de Boris Nemtsov et ignorent qui sont les responsables de ce meurtre, a déclaré le chef du renseignement national américain James Clapper.

"Je ne sais pas. Nous ne savons pas. Nous n'avons aucune information concernant celui qui l'a fait", a indiqué M.Clapper dans un entretien avec le think tank américain Council on Foreign Relations.

People lay flowers in memory of Boris Nemtsov, seen at left, at the monument of political prisoners 'Solovetsky Stone' in central St. Petersburg, Russia, Saturday, Feb. 28, 2015. - Sputnik France
Boris Nemtsov, à qui profite le crime?
Selon lui, les allégations concernant l'implication de Washington dans le meurtre de M.Nemtsov faites par "certains responsables du Kremlin" visent à "semer la haine et la grogne" en Russie.

Fervent opposant à Vladimir Poutine, Boris Nemtsov, ex-vice-premier ministre et ministre de l'Energie russe, ancien gouverneur de la région de Nijni Novgorod, a été abattu par balles dans la nuit du 27 au 28 février en plein centre de Moscou sous les murs du Kremlin.

Борис Немцов во время прогулки по городу Сочи - Sputnik France
Réflexions sur l’assassinat de Boris Nemtsov
L'assassinat de Boris Nemtsov a été condamné par le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre du pays Dmitri Medvedev. Les leaders occidentaux ont également dénoncé un "meurtre lâche".

Dans le même temps, le vice-président de la Douma Sergueï Jelezniak (Russie unie) a accusé dans un communiqué "les ennemis du Monde russe" d'avoir organisé l'assassinat de l'opposant.

"Après avoir orchestré le chaos en Ukraine, ils ne se sont pas arrêtés et ont manifesté leur détermination à tuer en Russie", a affirmé le député.

Selon la présidente de la commission de la Douma pour la sécurité et la lutte contre la corruption Irina Iarovaïa, il s'agit d'un crime "cyniquement orchestré de l'étranger".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала